Insolite
URL courte
3141
S'abonner

Le Gabonais Schélick Ilagou Rekawe, parfaitement francophone, a été battu en finale par un Néo-Zélandais ne parlant pas français.

Le Néo-Zélandais de 48 ans, Nigel Richards, qui réside actuellement en Malaisie et ne parle pas un mot de français, a remporté lundi le Championnat du monde de Scrabble francophone à Louvain(Belgique), rapportent les médias internationaux.

"Il a été premier ou deuxième au classement nord-américain depuis 2002, l'année de sa première victoire aux championnats. Il possède le record de points obtenus dans une partie de Scrabble (…). La virtuosité de son jeu, son incroyable capacité à construire des mots en utilisant des lettres déjà placées sur le plateau en font le meilleur joueur de Scrabble de tous les temps", indique le site Internet de l'édition FiveThirtyEight. 

M. Richards est déjà triple champion du monde de Scrabble anglophone, quintuple champion des Etats-Unis et sextuple champion du Royaume-Uni. Pour participer au Championnat de la langue de Molière, le joueur a appris l'intégralité du dictionnaire français par cœur en neuf semaines.

D'après lui, il s'agit de mémoriser des mots. Dans la langue de Shakespeare, il y en a plus de 180.000. La liste des mots français est ici.

Nigel Richards est très réservé, il refuse les interviews et ne s'épanche jamais sur sa vie privée. Tout ce qu'on sait de lui, c'est qu'il est ingénieur de formation, il a commencé à jouer au Scrabble à l'âge de 28 ans. Avant de déménager en Malaisie en 2000, il était plombier. Il vit actuellement à Kuala Lumpur, où il travaille comme gardien.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
scrabble, Nouvelle-Zélande, Malaisie, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook