Insolite
URL courte
173
S'abonner

En Chine, un détachement composé de singes va "nettoyer" les rues des oiseaux avant la tenue du défilé consacré au 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le défilé à l’occasion des célébrations de l’anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale aura lieu à Pékin le 3 septembre. Les autorités chinoises préparent activement cet évènement de grande envergure. La capitale chinoise accueillera un grand nombre d’hôtes importants, y compris Vladimir Poutine.

Plus de 12.000 militaires ainsi que des chars et quelques 200 avions prendront part aux festivités. Les exercices aériens seront l’atout du programme. Les pilotes chinois vont effectuer différentes manœuvres dans les airs, y compris un ravitaillement en vol.

Il semble que rien ni personne ne puisse entraver les célébrations de cette grande fête à part… des oiseaux!

Afin d’éliminer "l’ennemi", les forces armées chinoises ont préparé et entraîné un détachement de singes qui devraient chasser les oiseaux des rues où aura lieu le défilé. Les organisateurs de l’évènement espèrent que cette mesure permettra d’empêcher les oiseaux de pénétrer dans les turbines des avions et d’éviter d’endommager les matériels militaires.


Les forces armées chinoises ont appris aux macaques à grimper aux arbres afin de détruire les nids et de chasser les oiseaux des lieux où sont situées des bases aériennes militaires. En outre, selon l’armée chinoise, l'odeur des animaux reste sur les arbres et rebute certains oiseaux.

"Le recours aux singes est une idée novatrice qui a prouvé son efficacité. Ils parviennent à effectuer leur tâche mieux que les hommes", rapporte un colonel chinois.

A l’heure actuelle, les singes ont déjà détruit plus de 180 nids près de la base aérienne aux environs de Pékin. Comme rémunération pour leur travail, les singes "touchent" et croquent des pommes et autres friandises.

Les autorités de Pékin ont également interdit aux citoyens de faire s’envoler les pigeons pendant toute la durée de la parade.

Cette pratique n’a pas été inventée par la Chine. Ainsi, en Russie, des faucons ont également contribué à empêcher les oiseaux de pénétrer dans les turbines des avions.

Depuis le rattachement de la Crimée à la Russie, sont formés, dans l’oceanarium de la péninsule, des dauphins et des phoques à des fins militaires. Les animaux apprennent à rechercher le matériel militaire coulé, ils sont capables de sauver des hommes-grenouilles et même de protéger des navires de guerre.

Lire aussi:

Un dauphin épris de plongeons
Dauphin-caméléon
Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Tags:
parade, défilé, Seconde Guerre mondiale, Pékin, Crimée, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook