Ecoutez Radio Sputnik
    anniversaire

    Happy Birthday to You, enfin libre!

    © Flickr/ Will Clayton
    Insolite
    URL courte
    0 113132

    Un tribunal de Los Angeles a jugé que la société Warner/Chappell Music n’avait pas de droits d’auteur sur la chanson Happy Birthday to You ("Joyeux Anniversaire"), rapporte le Los Angeles Times.

    Après avoir dépensé 15 millions de dollars pour l'achat du Birch Tree Groupm qui détenait les droits d'auteurs sur la chanson, la société Warner/Chappell Music se considérait propriétaire légitime, écrit le quotidien.

    Le juge George H. King a statué que les droits d'auteurs ne couvraient que certains arrangements musicaux, tandis que la chanson "appartenait au domaine public" étant donné que "Birch Tree Group n'a jamais détenu de droits effectifs sur l'intégralité du texte de la chanson Happy Birthday", poursuit le journal.


    La mélodie de la chanson a été composée par les sœurs Patty et Mildred Hill à la fin du XIXe siècle, sous le titre Good Morning to You. Cette mélodie ainsi qu'un arrangement au piano avaient été déposés dans les années 1930.

    "Happy Birthday to You est libre après 80 ans. Enfin, la mascarade est terminée. C'est incroyable", s'est réjoui Randall Newman, un avocat de plaignants.

    Sans ce jugement, ce titre n'aurait pas été librement disponible avant 2030 aux Etats-Unis.

    En France, la mélodie de "Joyeux Anniversaire" est également dans le domaine public, mais peut-être pas les paroles dont l'adaptation est toujours couverte. Selon un historien, l'adaptation française aurait été écrite en 1951. Même à supposer que l'auteur soit mort la même année, il reste donc encore au moins six ans de droits exclusifs à payer à l'auteur ou à ses héritiers. A moins que la justice ne reconnaisse que l'adaptation ne démontre aucune originalité, et n'est donc pas éligible à la protection du droit d'auteur.

    Lire aussi:

    Un guide pour migrants venus du Moyen-Âge?
    Chat, César et Parasite suprême: les candidats décalés de la présidentielle US
    CIA: se travestir pour duper les agents russes
    Tags:
    Happy Birthday, anniversaire, Los Angeles, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik