Ecoutez Radio Sputnik
    Fukushima-1

    Les photos du "Japon post-apocalyptique" font le buzz

    © Flickr/ likeablerodent
    Insolite
    URL courte
    0 4623213

    Le photographe polonais Arkadiusz Podniesiński est devenu un vrai héros de la télévision et d’Internet après avoir publié sur son site personnel des photos prises dans une "ville morte" située près de la centrale de Fukushima-1 au Japon.

    Le reportage du Polonais a attiré l'attention de beaucoup de médias prestigieux, dont notamment le Daily Mail, le Huffington Post et le Mirror.

    "Il a vu des scènes de films post-apocalyptiques", écrit le site populaire Bored Panda.

    Les photos se répandent comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux.

    Une curiosité locale à ne pas manquer: des sacs remplis de terre destinée au recyclage.

    Les supermarchés n'ont pas été ravagés par des voleurs, contrairement à une pratique très courante dans les situations d'urgence.

    Les voitures abandonnées sur les routes sont presque entièrement recouvertes d'herbe.

    "Quand j'ai été à Tchernobyl (ville ukrainienne connue pour sa catastrophe nucléaire) il y a sept ans, je n'aurais pas pu imaginer qu'une telle catastrophe puisse se reproduire ailleurs, et certainement pas au Japon", a écrit le photographe sur son site.

    Il a également souligné que 120.000 personnes évacuées des zones contaminées après la catastrophe ne parviennent toujours pas à revenir chez elles et vivaient dans des logements temporaires.

    La centrale nucléaire japonaise de Fukushima-1 a été le théâtre d'une série d'accidents à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars 2011. Ses six réacteurs ont été fortement endommagés et leur système de refroidissement est tombé en panne après une coupure d'électricité provoquée par le tsunami.

    Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires à plusieurs centaines de kilomètres de la centrale. Les autorités ont évacué 300.000 personnes vivant non loin de la centrale qui a été arrêtée en décembre 2013.

    Selon les atomistes japonais, les travaux de décontamination et le démontage des réacteurs accidentés devraient prendre de 30 à 40 ans.

     

    Lire aussi:

    Les fleurs de Fukushima font le buzz sur Twitter
    Japon: premier redémarrage d’un réacteur après Fukushima
    Fukushima: la catastrophe est loin d'être terminée
    Nouvelle fuite d’eau radioactive à Fukushima
    Tags:
    photo, centrale nucléaire, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik