Ecoutez Radio Sputnik
    Monopode

    Du selfie aux arts martiaux, il n'y a qu'un pied…

    Insolite
    URL courte
    170
    S'abonner

    La société évolue et les méthodes de défense évaluent avec. Quelques sportifs ingénieux ont eu l'idée d'utiliser des monopodes (trépieds à pied unique) pour l'autodéfense et vendent leur service d'entraineurs aux 30 heureux qui s'inscriront les premiers. Plus personne ne pourra se moquer d'une jeune fille prenant des selfies.

    Un centre d'arts martiaux à Moscou recueille un groupe de 30 personnes pour leur apprendre à se protéger à l'aide d'un monopode. Une leçon ouverte au public aura lieu le 16 novembre.

    Bien qu'il s'agisse du premier cursus de ce genre en Russie, une recherche sur Internet nous apprend qu'il s'agit d'une nouvelle tendance d'auto-défense dénommée le mpd-fight (de "monopod-fight").

    Les organisateurs à l'origine de ce cursus en Russie expliquent que l'idée de l'organiser existe depuis longtemps en raison des demandes de clients potentiels. Comme on le sait bien, dans plusieurs pays les touristes sont victimes d'attaques de voleurs. Ceux d'entre eux qui possèdent des appareils dispendieux donnent encore plus envie qu'on les attaque. Et le plus souvent, le seul moyen d'autodéfense à leur disposition est leur monopode.

    Les organisateurs précisent que les spécialistes du club d'arts martiaux ont élaboré une méthode unique de mpd-fight qui permet de se familiariser avec les techniques d'autodéfense avec un monopode afin de pouvoir faire face à tous les arts martiaux, y compris la boxe et les arts martiaux mixtes (MMA), dans les plus brefs délais. Le cursus comprend cinq cours: un cours théorique et quatre cours pratiques.

    D'ailleurs, ce nouvel art martial pourrait être utile pour se protéger contre ceux qui se moquent des selfies et ne supportent pas la moue "du canard" (le duckface). Ces derniers y repenseront plusieurs fois avant d'exprimer leur mécontentement. A partir du 16 novembre, on risque de retrouver l'un de ces 30 chanceux dans les rues. 

    Dangereux selfies
    © AP Photo / Manu Fernandez

    L'association des selfies sécurisés (safety selfie association, SSA) se prononce entièrement en faveur d'une telle initiative.

    "Effectivement, il est temps de trouver une application convenable aux monopodes, outre la prise de photos. Les selfies devraient cesser d'être une frénésie dangereuse et passer, pour ainsi dire, à l'offensive", a fait remarquer le président de l'association.

    Et vraiment, cette idée de voir une menace en monopode non seulement pour l'esprit mais aussi pour le corps se répand dans le monde entier.

    Ainsi, la corporation Disney a interdit d'utiliser les monopodes dans ses parcs d'attraction pour des raisons de sécurité, rapporte la BBC. De même, les monopodes sont interdits dans les stades de football et les arènes sportives car ils peuvent déranger les spectateurs.

     

    Reste alors à savoir si les champions de mpd-fight pourront appliquer leur arme secrète là où ces engins sont interdits, ou s'il faudra inventer un autre art martial, cette fois avec un smartphone.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Zemmour jugé en janvier pour des propos sur l'islam et l'immigration
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    auto-défense, monopode, selfie, arts martiaux, boxe, Association des selfies sécurisés (Safety Selfie Association, SSA), Disney, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik