Ecoutez Radio Sputnik
    Des clients d’un restaurant chinois obligés de payer ce qu’ils respirent

    Des clients d’un restaurant chinois obligés de payer ce qu’ils respirent

    © Flickr/ Charles Chan
    Insolite
    URL courte
    5127

    Un restaurant dans la ville chinoise de Zhangjiagang, de la province du Jiangsu, a demandé à ses clients de payer non seulement pour leur repas, mais également pour l’air frais apporté par les systèmes de ventilation installés dans l’établissement, annonce BBC News.

    Les propriétaires du restaurant couvraient leurs dépenses en systèmes de filtrage de l'air en ajoutant 1 yuan (0,14 euro) à chaque addition, sans pour autant en prévenir leurs clients.

    Plusieurs clients ont exprimé leur mécontentement concernant cette nouvelle ligne dans l'addition. Finalement, le gouvernement de la région a poussé les propriétaires du restaurant à en finir avec cette pratique. Les autorités ont souligné qu'un service ne devait pas être vendu comme une marchandise.

    Plusieurs villes chinoises sont actuellement confrontées à de graves problèmes écologiques liés à la qualité de l'air. Les smogs sont des évènements fréquents. Pékin, capitale chinoise, n'est pas une exception.

    Lire aussi:

    La Chine veut créer une nouvelle zone de libre-échange
    La Chine proteste contre les avions-espions américains
    Un crédit de 300 millions de dollars pour aider la Chine à lutter contre le smog
    La Chine présente trois robots de combat
    Tags:
    restaurant, air, smog, écologie, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik