Ecoutez Radio Sputnik
    berger

    Bataille pour les beaux yeux de la France: notre chien est plus grand!

    © Flickr/ State Farm
    Insolite
    URL courte
    38756

    Une association vient de faire don d'un chien à la police nationale française pour remplacer la chienne Diesel tuée lors du raid à Saint-Denis. Déjà lu? Non, il s'agit maintenant d'une association américaine et non du ministère russe de l'Intérieur et d'un chien adulte au lieu d'un chiot. De la solidarité? Oui, mais aussi de la politique.

    L'association américaine K9s4COPs à but non lucratif basée au Texas vient de faire don d'un berger malinois à la police nationale française "pour remplacer un tout petit mais brave membre de la police française", la chienne Diesel, tuée dans l'opération antiterroriste lancée à Saint-Denis près de Paris, le 18 novembre dernier.

    Il s'agira d'un chien policier adulte déjà entraîné (à recevoir ses ordres en anglais?) et d'une "docilité exceptionnelle", appelé Liberté.

    "L'organisation a effectué une présélection des candidats pour remplacer Diesel", fait remarquer un journaliste de l'AP.

    "Ils ont besoin du meilleur équipement, des meilleurs armes, du meilleur entraînement et des meilleurs chiens", a commenté Pierre-Edouard Colliex, attaché de la sécurité intérieure.

    Dans cette histoire, outre la solidarité, on parle beaucoup de la présélection, des qualités supérieures, de la taille et de l'âge. Malheureusement, à cause de ces nombreux éloges et de cette comparaison, presque impossible à éviter, les Russes ayant déjà offert un chien, cette histoire de solidarité et de compassion se transforme à une énième compétition. L'ambassadeur "de l'association américaine à but non lucratif qui offre des chiens de police entrainés à des institutions du pays et désormais à l'étranger", comme l'indique le journaliste, n'y est pour rien, lui aussi ayant perdu son chien dans la poursuite d'un cambrioleur présumé. Ce brave homme éprouve sans doute de la compassion et ce n'est pas lui qui rivalise et ce n'est même pas le journaliste d'Associated Press.

    Une sorte de course aux armements avec ce "meilleurs équipements et meilleurs chiens". Pourtant, parait-il, un chien policier serait avant tout un ami et un compagnon…

    Plus tôt en novembre, suite à l'annonce de la mort de la chienne Diesel dans l'opération antiterroriste lancée à Saint-Denis près de Paris, le 18 novembre, le ministre russe de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev avait envoyé un message de solidarité à son homologue français, exprimant son soutien et lui proposant d'accepter un chiot berger allemand, âgé de deux mois, portant le nom de Dobrynya, un héros vaillant des contes populaires russes.

    Le nouveau défenseur de la république française d'origine russe apprend actuellement à recevoir des ordres dans la langue de Molière.

    L’ambassadeur français à Moscou Jean-Maurice Ripert a précisé qu'après une phase de dressage appropriée, le nouvel ami des Français rejoindra les rangs d'une unité d'élite de la police nationale en tant que chien de patrouille ou de détection.

    Une fois arrivé en France, le berger allemand sera attribué à un policier de la brigade canine du Centre national de formation des unités cynotechniques de Cannes-Ecluse (Seine-et-Marne), situé au sud de Paris. Jusqu'à l'âge de 11 mois, le maître-chien s'occupera de lui personnellement, le chiot étant trop jeune pour recevoir son entrainement militaire.


    Lire aussi:

    Mort du randonneur français Simon Gautier: une enquête pour «homicide involontaire» en Italie
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    «Incroyable échange d’uppercuts»: la réunion Macron-Poutine vue par des personnalités françaises
    Tags:
    malinois, berger allemand, chien Liberté, chienne Diesel, chien Dobrynya, attentats du 13 novembre à Paris, ministère français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, Texas, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik