Insolite
URL courte
1150
S'abonner

Les pandas géants en captivité éprouvent le besoin d'avoir un élan de cœur pour leur partenaire afin de pouvoir se reproduire plus efficacement, révèle une étude rendue publique le 15 décembre.

L'amour, la luxure… il s'est avéré que ces concepts n'étaient pas du tout étrangers aux pandas.

Les chercheurs se creusent depuis un bon moment la tête pour trouver un moyen qui puisse augmenter la productivité des pandas géants en captivité et ainsi sauver cette espèce en danger.

Les hommes en blouses blanches ont eu beau leur donner du Viagra ou bien leur montrer des vidéos mettant en scène des congénères en train de s’accoupler, rien n'y fait. Même l'insémination artificielle n'a pas donné les résultats désirés.

En réalité, il fallait tout simplement laisser les pandas choisir eux-mêmes leurs partenaires. Si le mâle et la femelle se plaisent, leur possibilité de se reproduire accroît jusqu'à 80%. Dans le cas d'un amour non partagé, la probabilité baisse jusqu'à 50%. Et si les pandas se prennent en grippe… alors pas de petits pandas au bout de six mois.

​Les chercheurs ont mis 40 bêtes dans une volière où elles étaient libres de choisir n'importe quel partenaire. Les pandas affichaient leurs sentiments en se frottant par le cou. Blottis les uns contre les autres, les pandas émettaient également des sons ressemblant au roucoulement des pigeons, peut-on lire sur le site nature.com.


Lire aussi:

Panda mannequin
Six paires de bébés pandas géants jumeaux présentés au public en Chine
Le plus vieux panda du monde fête son anniversaire
Un ours plus fort que "Kung Fu Panda"
Tags:
nature, enfants, animaux, pandas, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook