Ecoutez Radio Sputnik
    L'enseignement du russe dans une école de Kiev

    Sept conseils aux élèves kiéviens pour oublier la langue de l'ennemi

    © Sputnik . Grigoriy Vasilenko
    Insolite
    URL courte
    4343
    S'abonner

    Les professeurs des écoles de Kiev aprennent aux écoliers à oublier le russe. Parmi les conseils figurant dans une instruction spéciale - ne plus lire de livres russes, ni écouter de la musique ou écrire en russe sur le Net. Il est surtout conseillé d'"oublier toute politesse pour protéger la langue maternelle".

    Le gymnase №261 (en ex-URSS, les écoles portent un numéro) a déclaré la guerre à la langue russe. Son administration a élaboré une instruction contenant des conseils pratiques pour que les élèves puissent oublier le russe plus facilement en refusant de l'utiliser au sein du gymnase ainsi que dans la rue et même à la maison. L'instruction est affichée sur le panneau d'information du gymnase, annonce le site ukrainien korrespondent.net.

    Notamment, les élèves doivent refuser "tout ce qui est russophone, tant que possible" pour regarder les actualités, lire des livres et écouter de la musique uniquement en ukrainien. De surcroît, il est préconisé d'appliquer de nouvelles habitudes dans la vie virtuelle:

    "Supprimer le clavier russe est une approche parfaite pour faire fuir la tentation de passer au russe", font remarquer les auteurs de l'instruction.

    Un autre conseil curieux appelle les élèves à "oublier la politesse" en parlant à un interlocuteur s’exprimant en russe. Il est recommandé de faire preuve d'une fermeté de principes et de ne pas s'adapter à ses habitudes langagières.

    "On vous a dit qu'il n'était pas poli de parler ukrainien avec une personne qui s'adresse à vous en russe? Oubliez la politesse! La langue ukrainienne mourra si vous êtes polis avec tout le monde. Ce sera pour eux une occasion parfaite de penser à l’identité nationale" lit-on dans l'instruction.

    Plus tôt, on a appris que le russe disparaîtrait des passeports ukrainiens. Le président ukrainien Piotr Porochenko a décidé, que l'information figurant dans les passeports ukrainiens en ukrainien et en russe depuis l'époque soviétique sera désormais doublée en anglais et non en russe. D'après M. Porochenko, cela faciliterait une intégration ukrainienne à l'UE.

    Depuis 2014, Kiev fait tout pour effacer la Russie et le russe en Ukraine.

    Ainsi, malgré le désaccord des Ukrainiens, les autorités ont décidé de supprimer les noms faisant référence à Moscou de la carte de Kiev.

    Il est donc proposé de rebaptiser la rue Moskovskaïa ("de Moscou"), le pont de Moscou, la place Moskovskaïa et l'avenue Moskovski et la liste ne cesse de s’agrandir.


    Lire aussi:

    Décommunisation en Ukraine: Tchékhov et Gagarine dans le viseur ?
    "Loi de décommunisation" ukrainienne: une menace pour la liberté d'expression
    Ukraine: la "décommunisation" passe à la vitesse supérieure
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Tags:
    langue russe, décommunisation, langue ukrainienne, éducation, école, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik