Insolite
URL courte
7142
S'abonner

L'île de Samsø deviendra 100% verte 20 ans plus tôt que le reste du pays.

L'expérience de cette île pourrait être une source d'inspiration pour résoudre la crise de l'énergie dans le monde.

Maintenant, une petite île danoise, qui est en désaccord avec le gouvernement danois concernant le financement de sa stratégie verte, poursuit sa campagne pour devenir 100% libre de combustibles fossiles.

En 1997, Samsø (qui comptait alors 3.600 d'habitants) a remporté un concours pour la création d'une communauté utilisant uniquement des énergies renouvelables, sponsorisé par le gouvernement danois. 

En octobre dernier, le gouvernement danois a rayé Samsø de la liste des bénéficiaires de subventions, malgré le fait qu'entre 5.000 et 6.000 ressortissants étrangers se sont installés sur l'île pour "s'inspirer de l'énergie verte".

Néanmoins, le gouvernement a récemment reconsidéré son point de vue et a promis de verser 7,5 millions de couronnes (un million d'euros) pour que l'île de Samsø puisse se débarrasser de combustibles fossiles d'ici 2030, soit 20 ans plus tôt que le reste du pays.

Selon Soren Hermansen, directeur de l'Académie de l'énergie de Samsø, le renouvellement du financement était un signe de l'importance de l'île.

"C'est un soulagement pour nous. Il est fantastique que nous puissions continuer à réaliser notre projet", a-t-il dit.

Pourtant, le Danemark a perdu sa position de leader mondial dans d'autres domaines de la politique de soutien à l'énergie verte.

Lars Christian Lilleholt, ministre danois du Climat, a déclaré en août dernier que la réduction des émissions de CO2 de 37% contre 40%, proposé auparavant, serait suffisante. De plus, le gouvernement a récemment annoncé qu'il supprimerait les allégements fiscaux sur les voitures électriques.

Le Danemark s'est vu décerner l'honneur bien douteux du prix "Fossile de l'année" par le Climate Action Network (regroupant 900 associations dans plus de 100 pays)  lors de la récente conférence sur le changement climatique de Paris (COP21).

Lire aussi:

Ecologie: briser les tabous!
Ecologie: les marsouins de la Baltique suivis par Internet
Ecologie: 40% de Russes contre l'extraction de pétrole en mer (WWF)
Ecologie: bientôt une discipline scolaire obligatoire (Kremlin)
Tags:
énergie éolienne, technologies, énergie, écologie, Soren Hermansen, Lars Christian Lilleholt, Danemark
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook