Insolite
URL courte
480
S'abonner

Le délinquant Donald Pugh, activement recherché par la police de la ville de Lima (Etat de l’Ohio), a envoyé un selfie aux forces de l’ordre, sa photo signalétique étant "ratée".

"Voici une photo réussie, la précédente est nulle", a-t-il écrit en guise de dédicace, cité par le journal britannique Daily Telegraph.

There is an active warrant for the arrest of Donald A "Chip" Pugh, age 45 of Lima, for Failure to Appear. Mr. Pugh is…

Posté par Lima Police Department sur mercredi 6 janvier 2016

De leur côté, les policiers ont publié les deux photos, une ancienne et une nouvelle, accompagnées de l'inscription suivante: "C'est M. Pugh en personne qui nous a envoyé cette photo. Nous saluons sa volonté de nous donner un coup de pouce. Il serait quand même souhaitable qu'il se rende à la police". Et pour cause! Donald Pugh, affublé du nom Chip, est recherché par la police locale pour incendie criminel et vandalisme.

"Ils se foutent de moi… Publier une photo sur laquelle je ressemble à Thundercat (nom de scène du chanteur américain Stephen Bruner, ndlr) ou à James Brown en fuite, ça c'est le comble", a-t-il confié aux animateurs de la radio américaine Eagle.

Yet another Chip spotting! Feel free to share yours.

Posté par Free Chip Pugh sur samedi 9 janvier 2016

Dans la foulée, certains internautes n'ont pas hésité à s'emparer de cette histoire pour faire le buzz. Ils ont même crée la communauté éponyme Free Chip Pugh visant à sensibiliser le public et, en fin de compte, à aider Chip à s'en sortir. Au demeurant, nombreux sont ceux qui publient des photos tournant en dérision les forces de l'ordre locales.

Chip has been spotted in the bushes infront of LPD! Post your Chip spottings here!

Posté par Free Chip Pugh sur vendredi 8 janvier 2016

Lire aussi:

Un selfie qui ne fait pas rire le Front national
Un selfie sacré: le Pape François fait le buzz sur Internet
Self-défense avec une barre à selfie
Tags:
crimes, selfie, insolite, police, Ohio, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook