Ecoutez Radio Sputnik
    Huston, on a un malade…

    Houston, on a un malade…

    © REUTERS / NASA
    Insolite
    URL courte
    2163
    S'abonner

    Les astronautes sont censés être vigoureux et avoir une santé de fer. Cependant, personne n'étant à l'abri d'un accident, comment traite-t-on les patients en pleine apesanteur?

    Il est évidemment impossible d'embarquer une équipe médicale complète, et encore moins une ambulance, sur le vaisseau spatial. Mais alors, que faut-il faire lorsque quelqu'un tombe malade, par exemple, à bord de la Station spatiale internationale (ISS)?

    Tout d'abord, les voyageurs de l'espace ainsi que les membres de leurs familles sont soumis à des contrôles scrupuleux de santé plusieurs mois précédant leur mission. Cet examen se poursuit également pendant le séjour en orbite ainsi que quelques mois suivant le retour à la terre.

    Avant de décoller définitivement de la terre ferme, les astronautes suivent en général une quarantaine d'heures de formation médicale. Ces connaissances acquises suffisent pour traiter les problèmes de santé les plus répandus. Certains cosmonautes sont même capables de prêter une aide d'urgence comme par exemple suturer des petites plaies, faire des piqûres ou arracher une dent.

    En outre, l'ISS est dotée de trousses contenant quelques médicaments, un grand livre contenant des descriptions minutieuses des maladies les plus fréquentes ainsi que différents appareils médicaux y compris un dispositif portatif d'échographie, un défibrillateur, deux litres de solution saline et un appareil spécial pour l'analyse de l'œil.

    Dans le cas d'une maladie grave, cependant, tout membre de l'équipage doit être évacué sur Terre dans les plus brefs délais. A cette fin, le vaisseau spatial russe Soyouz amarré à l'ISS est en mesure de ramener le malade sur Terre en 3 heures et demie.

    Néanmoins, les interventions chirurgicales sont strictement à éviter dans l'espace. Comme le corps humain est composé de 70% d'eau, le sang ainsi que les autres liquides se disperseront à l'intérieur du vaisseau lors de l'opération et pourront contaminer les membres de l'équipage.

    Des chercheurs sont également en train de créer un robot-médecin capable de traiter les malades. D'ailleurs, un robot du même type – le Robonaut-2 – est actuellement déployé à bord de la Station spatiale internationale.


    Lire aussi:

    La NASA se prépare à la fin du monde
    NASA: cette nuit, Père Noël aura un astéroïde dans sa hotte
    La NASA suspend sa nouvelle mission vers Mars à cause de la France?
    La NASA a découvert des "jardins suspendus" sur Pluton
    La NASA en recrutement pour une mission sur Mars
    Tags:
    santé, mise en orbite, cosmodrome, espace, Robonaut-2, ISS, Soyouz TMA, Holding spatial russe Roscosmos, NASA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik