Insolite
URL courte
21443
S'abonner

Un petit zoo de Gumri, la deuxième ville de l'Arménie après la capitale Erevan, s'est trouvé dans une situation grave. Confronté à des problèmes financiers, les animaux n'ont rien à manger et le manque d'eau à des conséquences de plus en plus notables. La plupart des animaux ont déjà été temporairement transportés vers les zoos d'autres villes.

Il s’agit de trois lions: la lionne Mary et ses deux petits lionceaux, Zita et Gita, et de deux ours, Macha et Mischa.

​Persuadé que Gumri a aussi besoin de son propre zoo, le propriétaire de l’établissement, qui en outre travaille ici depuis 30 ans, a fait venir les animaux de Russie et fondé le zoo en 2010. 

Un petit zoo de Gumri
Un petit zoo de Gumri

Stepan Vardanian est maintenant au désespoir. Il ne sait plus quoi faire pour ne pas laisser les animaux mourir de faim.

"J'ai parlé avec le zoo d’Erevan et j’ai demandé de la place chez eux mais il a répondu qu'il n'avait pas de possibilité d'y placer les animaux à cause de problèmes financiers (…) que pour le moment il ne pouvait pas prendre soin d'eux", confie le propriétaire du zoo dans une interview au site arménien Aravot.am.

Опубликовано Arsen Vardanyan 20 января 2016 г.

Et d'ajouter: "je prie nos autorités d'intervenir, peut-être qu’ils pourront accueillir nos animaux. Au zoo d'Erevan il y a déjà huit lions et si nous donnons les trois nôtres, je ne sais même pas s'il y aurait de la place… Nous ne vendons pas nos animaux, nous sommes tout simplement contraints de les donner. Contribuer à leur bien-être est au-dessus de mes forces", regrette Stepan Vardanian.

Այսօր Alvard Grigorian-ի հետ միասին կարողացանք մոտ 30 կգ խաղող եւ տարբեր այլ մրգեր ձեռք բերել Գյումրու շարժական գազանանոցի արջերի համար:

Опубликовано Arsen Vardanyan 23 декабря 2015 г.

Concernant les sommes nécessaires afin de nourrir les cinq animaux, M. Vardanian a répondu qu'il fallait de huit à dix kilos pour chaque animal, soit 25 kilos de viande, ce qui fera 1.000 dollars par jour. 

Un petit zoo de Gumri
Un petit zoo de Gumri

Une alerte a été même lancée sur un site de financement participatif. En un jour, 199 personnes déjà ont déjà donné 9.520 dollars et ils ont encore 60 jours pour collecter la somme annoncée de 50.000 dollars.

"Nous nous sommes adressés au monde entier et maintenant le parc zoologique de Moscou voudrait accueillir ces animaux. Ils m'ont déjà téléphoné et ont dit être prêts à venir pour emmener et sauver les animaux", précise Stepan Vardanian.

"J'ai un peu honte que notre pays soit incapable de protéger ces animaux", s'indigne le propriétaire du petit zoo. Les lionceaux sont nés au zoo de Gumri, ils ont été chouchoutés dès leur naissance, mon fils les nourrissait de ses propres mains, nous les avons élevés et maintenant on doit les donner aux Russes? Quelle situation inextricable!"

Dans tous les cas, une solution doit être trouvée au plus vite, car "si les animaux ne sont pas bien nourris, ils ne survivront pas le froid", déplore Ovanes Madoyan qui soigne les animaux au zoo avec sa femme.

La situation est si critique, que M. Madoyan a même appelé les habitants de Gumri à ne pas jeter la peau des fruits et des patates et à l'apporter au zoo pour sauver au moins les ours.

L'histoire a eu tellement d’écho que le 22 décembre, le ministère arménien de la Protection de la nature a déclaré avoir reçu l’autorisation de transporter les animaux en Roumanie. Les animaux ont donc plusieurs zoos qui semblent prêts à les héberger. 

Lire aussi:

Singes et leurs petits du Zoo de Moscou
Le Lion de trop: un zoo danois invite les enfants à une dissection
De rares triplés tigres de Sibérie en pleine forme au zoo de Crimée
Tags:
ours, lions, zoo, animaux, Stepan Vardanian, Gumri, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook