Insolite
URL courte
6411
S'abonner

Les Islandais ne pourront plus se régaler des barres protéinées à base de farine de grillons.

Si vous n'avez pas eu le temps de déguster les barres protéinées croustillantes "Jungle bar" préparées à base de farine de grillons, vous avez raté une opportunité hors du commun. Les barres "à base d'insectes", commercialisées en Islande depuis une semaine, sont désormais interdites à la consommation conformément aux normes de l'Union européenne.

Selon l'UE, tout produit alimentaire contenant des composants exotiques de nature animale, dont la farine de grillons, doit préalablement recevoir le feu vert de la Commission européenne.

Selon des fabricants, les barres "Jungle bar" sont particulièrement riches en protéines et contribuent au développement durable de l'environnement. Ainsi, pour produire un kilogramme de protéines à base de grillons, il faudra 1.7 kilogramme d'aliments et 8 litres d'eau. Par ailleurs, un kilogramme de protéine de vache nécessiterait 10 kilogrammes d'aliments et 8.300 litres d'eau.

This sure beats eating the flies at Úlfljótsvatn! #eatinginsects #junglebar #tastethebuzz #junglebaríkassa

Фото опубликовано Inga Auðbjörg (@ingaausa) Дек 18 2015 в 7:35 PST

La recette des friandises est très simple: mélanger ensemble des dattes, des graines de tournesol, du potiron, des graines de sésame, du chocolat et, bien sûr, de la farine de grillons.

Faute de grillons en Islande, les insectes étaient élevés au Canada. 


Lire aussi:

La hache de "guerre des boulettes de porc" enterrée au Danemark
Et hop! Quelques énigmes historiques en moins
Houston, on a un malade…
La langue elfique disponible pour tous!
Tags:
barres protéinées, grillons, chocolat, Jungle bar, Islande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook