Ecoutez Radio Sputnik
    Mouammar Kadhafi

    Norvège: Hitler et Kadhafi au service d’une campagne contre les allergies

    © Sputnik .
    Insolite
    URL courte
    12021

    Des peluches à l’effigie d’Hitler, de Kadhafi et de Kim Jong-un ont été utilisées dans une campagne norvégienne de prévention contre les problèmes d'asthme et les allergies.

    Ces peluches Adolf Hitler, Mouammar Kadhafi et Kim Jong-un ont ainsi servi à prévenir enfants et parents des risques allergènes que présentent les peluches, qui sont un véritable nid à poussière.

    Gir du barna en trygg start på livet?Gå inn på www.lhl.no/stovsamlere for å lære mer om hvordan du gjør barnerommet tryggere.

    Опубликовано LHL Astma og allergi 20 января 2016 г.

    Cette campagne publicitaire a été lancée en Norvège par l'Association norvégienne du cœur et des poumons avec le slogan "Les nounours peuvent être dangereux".

    Har du et trygt barnerom?Gå inn på www.lhl.no/stovsamlere for å lære mer om hvordan du gjør barnerommet tryggere.

    Опубликовано LHL Astma og allergi 18 января 2016 г.

    Selon un de ses auteurs, les nounours représentent un danger pour les enfants, au même titre que "les dirigeants les plus despotiques" du monde.
    Des médecins expliquent que les jouets en peluche peuvent accumuler de la poussière, laquelle est susceptible de provoquer des allergies ou d'autres maladies, notamment des voies respiratoires.

    Sover barnet ditt trygt?Gå inn på https://www.lhl.no/stovsamlere for å lære mer om hvordan du gjør barnerommet tryggere.

    Опубликовано LHL Astma og allergi 10 января 2016 г.

    A l'heure actuelle, un enfant norvégien sur cinq souffre d'asthme ou d'une allergie. Par comparaison, dans les années 1970, ce coefficient était quatre fois plus bas.

    Lire aussi:

    Une maman en peluche pour un paresseux
    Un jouet pour un petit koala
    Allemagne: une cachette d'alcool d'Hitler retrouvée en Saxe
    Tags:
    campagne publicitaire, allergie, asthme, peluche, jouet, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik