Ecoutez Radio Sputnik
    Corrida

    La photo d’un papa toréro fait polémique en Espagne

    © AP Photo / Fernando Vergara
    Insolite
    URL courte
    11326
    S'abonner

    Le toréro espagnol Francisco Rivera Ordóñez affirme que toréer avec un bébé dans les bras est une tradition ancestrale.

    Une arène, un taureau blessé et un toréro qui agite d'une main un drap rouge devant la bête et tient dans l'autre une toute petite fille: voici la photo qui est parvenue à déclencher une avalanche de critiques et a placé son auteur au cœur d'une virulente polémique.

    Le cliché publié par le fameux matador espagnol Francisco Rivera Ordóñez sur son compte Instagram a été assorti de la légende: "Débuts de Carmen, cinquième génération à toréer dans notre famille. Mon grand-père a toréé comme ça avec mon père. Mon père a toréé comme ça avec moi. Et c'est à mon tour de le faire avec mes filles, Cayetana puis désormais Carmen".

    Aussitôt publiée, le cliché qui a par ailleurs relancé l'ancien débat concernant l'interdiction de la corrida, n'a pas manqué d'attirer les foudres de l'opinion publique sur le matador. Indignés, la plupart des internautes qualifient le geste du toréro d'irresponsable et dangereux.

    "Il n'est pas judicieux de mettre en danger les mineurs […] dans quelque circonstance que ce soit" a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux espagnol, Alfonso Alonso, qui a aussi participé au débat.

    Suite à ce flot de critiques de la part du grand public, des défenseurs des animaux ainsi que de célébrités, l'agence andalouse de protection des enfants a soupçonné M. Riviera d'avoir mis la vie d'un enfant en danger et promis de vérifier si la législation du pays n'avait pas été violée, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

    De son côté, le matador affirme que la petite ne courait aucun risque et ajoute que toréer avec des enfants dans les bras est une tradition ancestrale.

    "Pour elle, il n'y a pas de lieu plus sûr que dans mes bras", a expliqué le papa toréro.

    En réponse aux accusations, Francisco Rivera a posté à côté de la photo controversée un cliché de lui enfant sur les épaules de son père. "L'histoire se répète. Vive le meilleur héritage, le sentiment, la pureté, l'honneur", a-t-il écrit en bas.

    Se repite la historia. Viva la mejor herencia, el sentimiento, la pureza, honor.

    Фото опубликовано Francisco Rivera (@f.r.paquirri) Янв 24 2016 в 3:25 PST

    Pour soutenir Francisco Rivera, les collègues du toréro ont posté leurs propres photos dans l'arène avec des enfants.

    #compañerismo uno de los valores de esta Profesión….

    Фото опубликовано lourdes montes (@lmontesoficial) Янв 26 2016 в 1:36 PST

    "Où est le problème de montrer à nos enfants une profession que nous aimons et qui est riche de valeurs?", écrit le matador Manuel Diaz El Cordobés publiant une photo de lui avec sa fille dans les bras.

    Lire aussi:

    Une corrida sanglante
    Espagne: un taureau déchaîné fait 11 blessés
    Espagne: la première application de la "loi baillon" délenche la polémique
    Tags:
    danger, enfants, bébé, corrida, Espagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik