Insolite
URL courte
7915
S'abonner

La société Mattel, productrice de la célèbre poupée Barbie, a lancé une nouvelle série de poupées de complexions différentes: des Barbies à petite ou grande taille et à figure potelée.

Au cours des 57 ans qui ont suivi l'apparition de Barbie, toutes les poupées de cette marque disposaient d'un physique de mannequin: poitrine opulente, taille fine et longues jambes. Devenue un canon de beauté, Barbie est souvent accusée de fausser l'image de la femme et d'encourager notamment l'anorexie.

En 2013, les scientifiques ont découvert que si Barbie existait en réalité, elle pèserait 49 kilos et mesurerait 175 cm, son tour de taille ferait 45 cm et ses pieds 21 cm. Les scientifiques ont conclu qu'en réalité la jeune fille serait obligée de marcher à quatre pattes car ses pieds et ses jambes ne pourraient la supporter.

Les standards de beauté américains ont changé, et cela a poussé le producteur de Barbie à se réorienter vers les corps plantureux de Kim Kardashian West, Beyoncé et Christina Hendricks, souligne le Time.

Après l'examen de sondages, l'entreprise a annoncé jeudi que désormais les consommateurs pourront choisir la taille de la poupée qu'ils désirent. Ils pourront choisir entre une figure plus grande (Tall) ou plus petite, ou alors préférer une Barbie plus "ronde" (Curve). En outre, les nouvelles Barbies disposeront de 27 teints de peau, 22 couleurs d'yeux et 24 coiffures.

Le site de Barbie offre d'effectuer des réservations pour les nouveaux modèles dont le prix demeurera au niveau de la série des poupées de base, soit $9,99.

D'après les données statistiques du Time, presque 92% des fillettes américaines âgées entre 3 et 12 ans possèdent des Barbies. Toutefois, la compétition a causé une chute de 20% des ventes de poupées depuis 2012. Cette diversification de l'offre est, selon le Time, une tentative de sauver l'entreprise dont le volume de ventes annuelles atteint le milliard de dollars.

Lire aussi:

Un artisan russe crée des poupées étonnamment réalistes
Nulles en sciences, Mesdames? Vous avez trop joué à la poupée!
Salon international de la poupée à Moscou
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Tags:
marque, concurrence, poupée, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook