Ecoutez Radio Sputnik
    Mamnoon Hussain

    Le président pakistanais exhorte à boycotter la Saint-Valentin

    © AFP 2019 AAMIR QURESHI
    Insolite
    URL courte
    383
    S'abonner

    Le président pakistanais Mamnoon Hussain a condamné la célébration de la Saint-Valentin dans son pays, en soulignant que cette fête n'avait rien à voir avec la culture pakistanaise et qu’il fallait s’abstenir de la fêter. Selon le président, cette fête est imposée aux Pakistanais par l'Occident.

    "La Saint-Valentin n'a rien à voir avec notre culture. Il faut éviter la célébration de cette fête", a dit le président pakistanais Mamnoon Hussain. Il a également souligné que les étudiants pakistanais devaient "toujours préserver leur religion et leur identité nationale".

    Il n'y a rien de mal à offrir des fleurs et des cartes de vœux, mais il ne faut pas organiser une fête pour cela, a ajouté le président, cité par BBC News.

    Les autorités régionales ont soutenu l'initiative du président et ont déclaré que la célébration de la Saint-Valentin pouvait provoquer chez les jeunes un comportement obscène.

    Les autorités de la ville de Peshawar ont qualifié la Saint-Valentin de "jour inutile".

    Il est à noter que ce n'est pas la première fois que les autorités du pays exhortent à boycotter cette fête, mais la population ne tient jamais compte de ces recommandations.

    Beaucoup de Pakistanais célèbrent la Saint-Valentin. Les marchands vendent des fleurs, des cartes de vœux et des ballons dans les rues. Plusieurs restaurants proposent des menus spéciaux pour la Saint-Valentin.

    Néanmoins, plusieurs groupes conservateurs pakistanais organisent tous les ans des campagnes contre cette fête, la considérant comme "anti-islamique" et estimant qu’elle constituait "une attaque contre les valeurs traditionnelles de l’islam".

    Par exemple, Jamaat-e-Islami, un des partis les plus puissants du Pakistan, a organisé plusieurs manifestations partout dans le pays et demandé aux Pakistanais de célébrer "Le jour de la modestie" en lieu et place de la Saint-Valentin.

    Le Pakistan n'est pas le seul pays de l'Asie de l'Ouest où la célébration de la Saint-Valentin provoque le mécontentement d’une partie de la population. Plusieurs organisations conservatrices indiennes protestent aussi contre la célébration de cette fête, en affirmant qu'il s'agissait d’une "importation culturelle de l'Occident". Comme leurs collègues pakistanais, elles sont persuadées que la Saint-Valentin est susceptible de provoquer un comportement obscène et détruit les valeurs traditionnelles.

    Lire aussi:

    Le Pakistan teste un missile à capacité nucléaire
    Une carte de St-Valentin géante fabriquée en Sibérie
    Saint-Valentin à la soviétique: lieux de rencontres de jadis
    Une Saint-Valentin spatiale
    Tags:
    boycott, fêtes catholiques, fête, Mamnoon Hussain, Asie, Pakistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik