Ecoutez Radio Sputnik
    iPhone

    Le 1er janvier 1970 transformera ton iPhone en brique

    © Flickr/ Nukamari
    Insolite
    URL courte
    4510

    Fait déjà bien connu, les appareils fonctionnant avec le système d’exploitation iOS sont victimes d’un bug qui peut mener à leur blocage. Il suffit de les configurer à la date du 1er janvier 1970. Pourtant, des milliers d'usagers n'arrivent pas à résister à l'envie de tenter leur chance et livrent du travail aux services après-vente.

    A priori, le geste de mettre la date du 1er janvier 1970 ne présente aucun intérêt. Mais il a suffi de l'"interdire" pour faire planter de nombreux iPhone et iPad. Ce nouveau bug a été diffusé par Zach Straley, le youtubeur qui teste les smartphones Apple. "Ne réglez pas la date de votre iPhone au 1er janvier 1970. C'est le moyen le plus rapide d'en faire une brique", prévient-il.

    Outre les usagers qui étaient conscients de sacrifier leurs appareils tant aimés juste pour voir si c'était vrai, il y en a d'autres qui ont été trompés. Une photo truquée a circulé sur les réseaux sociaux en encourageant les gens à changer la date sur leurs iPhone et iPad pour découvrir un design et des caractères rétro des années 1970 sur leurs plateformes.

    Pour le moment, il n'existe pas de possibilité de réparer les appareils. Le seul moyen de ramener à la vie l'iPhone ou l'iPad bloqué est d'extraire la batterie de l'appareil.

    Et c’est ce dont de nombreux ateliers profitent. En Russie, où l'information sur le "rétro design" a été également diffusée par les internautes, les spécialistes constatent que la demande concernant leur service ne cesse d'augmenter, certains clients affirmant que c'est "leur femme, leur enfant ou leur chat…" qui a bloqué le téléphone. Pourtant, il y a des clients débrouillards qui ont découvert qu'il suffisait d'attendre que la batterie se décharge complètement puis recharger l'iPhone pour que le mobile redémarre.

     

    Pas facile de croire sur parole et surtout de résister à l'envie de tester l'interdit. D'ailleurs, la rédaction de Sputnik a fait un gros effort en ce sens. Résultat, aucun iPhone n'a souffert durant l'écriture de cet article.

    Apple a publié une déclaration sur son site promettant de fournir une mise à jour logicielle pour corriger ce problème et conseillant aux acheteurs de ne pas changer la date de leur appareil. De plus, Apple conseille à ses clients qui l'auraient déjà fait de contacter son service support.

    L'explication est simple. La date du 1er janvier 1970 est le premier jour à partir duquel l’horloge Unix compte les secondes. Cette valeur est codée dans un nombre 32 bits et permet donc de continuer le décompte jusqu’en 2038. Le bug étant spécifique aux SoC 64 bits chez Apple (les appareils les plus récents, équipés d'une puce à l'architecture 64 bits: iPhone 5s et modèles ultérieurs), on peut imaginer qu’iOS ne gère pas correctement cette valeur quand elle s’approche de zéro.


    Lire aussi:

    Les autorités US demandent de décrypter 12 autres iPhone
    L'"indice iPhone", nouvel étalon de prospérité
    Des iPhone bénis en vente en Géorgie
    Un iPhone pris pour cible
    USA: Obama pas autorisé à avoir un iPhone (médias)
    Tags:
    service après vente, bug informatique, blocage, iPhone, iPad, Apple Watch
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik