Ecoutez Radio Sputnik
    L'Australie veut mettre au pas les sangsues prestataires

    L'Australie veut mettre au pas les sangsues prestataires

    © Flickr/ May S. Young
    Insolite
    URL courte
    2167
    S'abonner

    Le gouvernement australien est fatigué de ces chômeurs qui refusent un boulot parce qu’il pourrait interférer avec leurs plans de golf ou leurs rêves de devenir acteurs.

    Le ministère australien du Travail prévoit de resserrer les règles actuelles concernant l'admissibilité aux allocations de chômage afin d'encourager les chômeurs — y compris ceux qui font preuve de créativité dans leur refus de trouver un travail — à retourner sur le marché de l'emploi, rapporte le New York Post.

    "Le système australien de soutien du revenu sert de filet de sécurité pour les personnes qui ne peuvent vraiment pas trouver un emploi — et non d'option pour ceux qui refusent de travailler", explique la ministre du Travail Michaelia Cash.

    En Australie, le taux de chômage atteint 6%. Selon les données du journal, après un refus de travailler sans raisons valables, le versement des allocations est suspendu pour une durée de huit semaines. Toutefois, en 2015, près d'un tiers des Australiens ayant refusé de travailler ont pu préserver leurs allocations.

    Mardi 23 février, le ministère australien du Travail a publié une liste des raisons les plus originales invoquées par les candidats. Ainsi, un homme âgé de 58 ans n'était pas prêt à accepter un quart de 3 heures le dimanche parce que cela venait en conflit avec ses séances de golf. Un jeune homme de 19 ans a refusé un boulot à cause de ses ambitions de devenir acteur. Un chômeur de 26 ans a pour sa part refusé une proposition d'embauche parce qu'"il ne travaillait pas avec les poules", et "l'odeur désagréable" a empêché une femme âgée de 50 ans d'accepter un poste de secrétaire. Enfin, un bénéficiaire de 33 ans a refusé de laver des voitures parce que c'était "trop difficile", et un jeune homme de 23 ans a décliné un poste d'assistant-chauffeur sous prétexte qu'il préférait conduire lui-même.

    A l'heure actuelle, les bénéficiaires de l'assurance chômage de base reçoivent une allocation hebdomadaire de 261,7 dollars australien (170,5 euros).

    Lire aussi:

    La France dans le top 3 des pays où il fait bon travailler
    La Russie au top 10 des pays où l'on est le plus heureux de travailler
    Travailler de nuit et le dimanche? Les Français disent non
    Tags:
    emploi, travail, chômage, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik