Insolite
URL courte
2113
S'abonner

Ce mercredi matin, le dirigeant égyptien Abdel Fattah al-Sissi était en vente sur eBay. En quelques heures, son enchère a grimpé à plus de 100.000 dollars.

Mercredi matin, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a affirmé qu'il était si déterminé à résoudre la crise de la dette égyptienne qu'il irait jusqu'à se vendre si cela pouvait être utile. Sitôt dit, sitôt fait.

Quelques heures après, un lot précieux avec une photo du président figurait déjà sur eBay, rapporte Foreign Policy. En quelques heures seulement, la somme de l’enchère a franchi la barre des 100.000 dollars.

Le vendeur du président, dont le nom d'utilisateur est "dr_motown ", décrit M. Sisi comme "un peu usé", maréchal et docteur en philosophie ayant un passé militaire. C'était pour faire allusion à la déclaration du président égyptien de l'année dernière qui disait que Dieu l'avait désigné comme médecin qui porte conseil aux "dirigeants mondiaux, aux hommes politiques… et aux plus grands philosophes".

Dr_motown, inscrit sur eBay depuis 2004, évalué positivement par d'autres utilisateurs pour ses délais de livraison rapides, ne manque certainement pas d'humour. Quand l'un des acheteurs potentiels a demandé plus d'informations sur le produit, le vendeur a précisé que M. Sisi avait été utilisé par "ses propriétaires précédents (les familles royales du Golfe)".

eBay, capture d'écran
© Photo / eBay
eBay, capture d'écran

Pourtant, les modérateurs d’eBay n'ont pas trouvé l'annonce très drôle, elle a été supprimée mercredi en début d'après-midi.

Mais Foreign Policy a eu le temps de faire une capture d'écran du poste avant que la société ne l’enlève.


Lire aussi:

Al-Sissi protège les chrétiens quand le PS français les néglige
Al-Sissi: trouver une solution politique à la crise syrienne
Al-Sissi: les investisseurs russes sont les bienvenus en Egypte
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
lot, vente en ligne, président, vente aux enchères, crise, eBay, Abdel Fattah al-Sissi, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook