Insolite
URL courte
10133
S'abonner

L'enquête sur les crimes a débouché sur un rapport nous révélant de nouveaux détails.

La BBC n'a pas profité de plusieurs occasions d'empêcher le célèbre présentateur Jimmy Savile et le diffuseur Stuart Hall d'abuser de centaines de filles, de femmes et de garçons pendant des décennies à partir de 1964 à cause d'une "ambiance de peur qui a régné et continue de régner encore" à la British Broadcasting Corporation.

Le rapport sur la vie, les mœurs et les traditions à la BBC de l'époque a été finalisé récemment par une commission indépendante dirigée par Dame Janet Smith. Ce document a identifié 72 victimes d'agressions sexuelles de M.Savile, y compris huit cas de viols, ainsi que 21 victimes d'abus de M.Hall, au cours des cinq décennies de leur "travail".

Selon Dame Janet Smith, l'attitude au sein de la société envers ce qui se passait en dehors des plateaux de tournage et des bâtiments de la BBC était de l’indifférence et les employés préféraient éviter de parler aux cadres supérieurs des plaintes qu'ils recevaient.

Néanmoins, quelques managers à Manchester étaient au courant des abus commis par M.Hall.

Stuart Hall, âgé aujourd’hui de 86 ans, a été emprisonné en 2013 après avoir plaidé coupable d’abus sur 13 filles.

Jimmy Savile est mort en 2011, à l'âge de 84 ans, sans jamais être traduit en justice pour ces crimes.

La BBC a eu au moins cinq possibilités de mettre fin à cette campagne monstrueuse d’abus dont la société pâtit, a indiqué Dame Janet Smith.

Selon le rapport, M.Savile perpétrait ses abus partout où il avait la possibilité de le faire et de tels incidents se sont produits dans toutes les pièces auxquelles il avait accès. La plus jeunes des victimes de ses agressions n'avait que huit ans.

L'enquête indépendante sur ces crimes commis entre 1964 et 2007 a été lancée en 2012.

Lire aussi:

Cas d'abus de migrants mineurs par des femmes âgées en Finlande
Des migrants attaquent les Danoises
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Tags:
abus sexuel, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook