Ecoutez Radio Sputnik
    Les réseaux sociaux provoquent un vieillissement prématuré

    Les réseaux sociaux provoquent un vieillissement prématuré

    © Flickr/ Mike Licht
    Insolite
    URL courte
    5114
    S'abonner

    La société contemporaine ne peut pas se passer des réseaux. Mais des scientifiques ont démontré qu’ils pouvaient provoquer un vieillissement prématuré. Explications.

    Les spécialistes de Merz Aesthetics ont étudié l'influence des smartphones sur la santé. Plus de 5.000 personnes âgées de plus de 35 ans et originaires de différentes parties du globe, y compris l'Italie, l'Espagne, la Russie, la France et la Corée du Sud ont été invitées à participer à cette étude. Il est à noter que les femmes représentaient 65% des sondés. 

    Les premiers résultats n'ont pas surpris les chercheurs, qui ont déterminé que deux tiers des sondés utilisaient souvent leurs portables et un tiers des participants passaient plus de deux heures par jour sur les réseaux sociaux. 80% des sondés avaient souligné qu'ils éprouvaient une gêne s'ils n'avaient pas la possibilité de parcourir un flux d'actualités continues ou de communiquer sur Internet.

    On a ensuite demandé aux participants de répondre à la question "Est-ce que vous avez l'impression que vous vieillissez prématurément en utilisant les réseaux sociaux?". Cette fois, la réponse a étonné les chercheurs, car 44% des sondés ont donné une réponse affirmative.

    Les spécialistes soulignent que l'homme n’a aucune conscience des conséquences que peut avoir une utilisation excessive d’un smartphone sur les traits du visage. Les gens sont persuadés que leurs visages sont détendus quand ils regardent les écrans de leurs smartphones, mais ce n'est pas le cas. La plupart des personnes se renfrognent et clignent des yeux ce qui provoque l'apparition d'une grande quantité de rides d'expression.

    Mais les chercheurs rassurent les personnes qui ne peuvent pas se passer de leurs smartphones: pour limiter l’impact de ces derniers sur la santé, il convient tout simplement de réguler son utilisation.

    Lire aussi:

    Réseaux sociaux : un nouveau caillou du prolétariat ?
    Washington prépare une offensive sur les réseaux sociaux russes
    #LikeLife: vivre sans les réseaux sociaux
    Tags:
    vieillesse, santé, réseaux sociaux, Internet, sondage, Merz Aesthetics, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik