Insolite
URL courte
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
12601
S'abonner

Un flashmob insolite s'est tenu le 25 février à Bruxelles à l'occasion des négociations autour des Traités transatlantiques de libre-échange avec les Etats-Unis (TTIP ou TAFTA) et le Canada (CETA).

Environ 70 personnes tenant des pancartes "Stop TTIP and CETA" ont chanté en chœur le chant révolutionnaire de la comédie musicale Les Misérables (Do you hear the people sing?), perturbant une rencontre des négociateurs européens et américains. Ils ont en même temps confiné les négociateurs dans une "Zone hors TTIP" encerclée par un ruban en plastique.

Il ne s'agit pas de la première manifestation en chœur contre le TTIP.

Un flashmob du même genre a été organisé en juillet 2015 lors d'un congrès sur le TTIP où le ministère belge des Affaires étrangères faisait la promotion du traité. Les participants au flashmob ont aussi interprété le chant révolutionnaire des Misérables.

Un autre flashmob s'est déroulé en octobre 2015 à Bruxelles lors d'une conférence sur les avantages du TTIP.

Depuis le lancement des négociations sur le TTIP, une coalition d'ONG et de partis politiques européens dénonce l'opacité qui les entoure. L'accord qui doit abolir tous les obstacles entre les échanges de chaque côté de l'Atlantique est effectivement discuté dans le plus grand secret, loin des médias et des citoyens.

Dossier:
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

Lire aussi:

TTIP: des conditions d'accès dignes d'un film d'espionnage?
Le TTIP, ou comment saigner à blanc les gouvernements européens
TTIP: quand les rêves des lobbyistes deviennent réalité
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Tags:
flashmob, StopTTIP, zone hors TTIP, CETA/AECG, Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Do you hear the people sing? (chant de la comédie musicale Les Misérables), Les Misérables (comédie musicale), Bruxelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook