Insolite
URL courte
844
S'abonner

Préserver les ressources naturelles et faire baisser sa facture d’eau… Un double objectif qui peut être atteint assez simplement, en modifiant quelques habitudes et en procédant à de petits aménagements, notamment… faire pipi sous la douche.

Paris: comment dompter les pisseurs sauvages?
© Photo. capture d`écran:Youtube
Une campagne publicitaire inhabituelle a été lancée en Estonie. Ses auteurs appellent les résidents du pays à combiner les deux gestes simples: prendre la douche et faire leur petite commission, rapporte l'agence locale Delfi.

La nouvelle peut prêter à sourire et pourtant, uriner sous la douche pourrait bien constituer une solution d'avenir pour économiser une grande quantité d'eau.

"Une famille de deux personnes peut économiser 6.000 litres d'eau, et une famille de trois personnes — 9.000. Si ces règles sont respectées par tous les résidents de l'Estonie, nous pourrons économiser environ 4 milliards de litres d'eau par an, ce qui constitue 1/5 de l'eau totale du lac Ülemiste", indiquent les initiateurs de l'idée.

Selon l'agence, l'initiative a suscité un vif débat dans la société estonienne. Ainsi, le journaliste Imre Kaas a commenté de la sorte cette idée sur Twitter: "Heureusement qu'on ne nous a pas proposé de le faire à la piscine".

​Il est à noter que ce n'est pas la première fois que cette initiative voit le jour. En 2009, une campagne similaire a été lancée au Brésil par l'entreprise SOS Mata Atlantica, traitant des problèmes environnementaux. Elle a publié une vidéo d'animation dans laquelle différents personnages urinent sous la douche accompagnés d'une musique joyeus. La vidéo termine par l'appel "Urinez sous la douche, sauvez la forêt tropicale!"

Lire aussi:

Belgique: le Manneken Pis passera aux rayons X
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
uriner, douche, eau, environnement, Estonie, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik