Ecoutez Radio Sputnik
    Métro

    Des conducteurs de métro japonais "persécutés" pour leur barbe

    © Flickr/ M M
    Insolite
    URL courte
    3122

    Des conducteurs de métro de la ville japonaise d'Osaka exigent que le gouvernement local les indemnise pour "les graves souffrances morales" provoquées par la réduction des salaires pour les employés barbus.

    Deux employés du métro d'Osaka ont porté plainte contre le bureau municipal des transports d'Osaka pour obtenir des indemnités pour un montant de 2,2 millions de yens (17.336 euros) de préjudice morale, rapporte le journal britannique The Guardian

    D'après les conducteurs, leurs salaires ont été réduits suite à la non-conformité de ces employés aux consignes d'apparence, entrées en vigueur en 2012.

    Les deux hommes, âgés de plus de 50 ans, avaient déjà porté la barbe pendant plus de 10 ans quand les nouvelles règles ont obligé les employés du métro à se raser. D'après les mêmes consignes, les femmes employées du métro doivent se maquiller.

    De plus, ces règles, proposées par l'ex-maire de la ville Toru Hashimoto, interdisent le tatouage. Auparavant, Toru Hashimoto avait lancé un sondage sur le tatouage auprès de 30.000 employés municipaux d'Osaka, le tatouage d'un des assistants sociaux ayant effrayé des enfants. 

    Selon The Guardian, au Japon, le tatouage est associé à la mafia, même s'il devient de plus en plus populaire parmi les jeunes Japonais.

    Six employés municipaux avaient refusé de participer au sondage, se référant au droit à la vie privée. Ils avaient été réprimandés pour leur refus. M. Hashimoto avait ensuite proposé d'obliger les employés municipaux à enlever leurs tatouages, sinon ils devaient quitter leur poste.

    Les employés du métro qui ont porté plainte contre la société ferroviaire affirment que leur travail a été mal apprécié à cause de leur barbe, ce qui a provoqué la réduction de leurs salaires.

    La station de métro Salaryevo
    © Sputnik . Alexey Filippov

    "J'avais toujours une barbe bien entretenue. Je n'ai jamais reçu de plaintes de passagers à ce sujet", a déclaré un des demandeurs. Il a ajouté qu'il n'acceptait pas l'accusation de mise négligée à cause de sa barbe. 

    L'actuel maire d'Osaka ne considère pas ces consignes d'apparence comme très sévères. Selon lui, elles aident à améliorer le service dans le métro et rendre les voyages "le plus agréable possible".

    Lire aussi:

    Le Japon fête la Journée du chat
    Japon: la traditionnelle chasse aux démons est lancée!
    Japon: des millions d'euros pour réaménager une île au sud de Tokyo
    Tags:
    rasage, barbe, plainte, discrimination, métro, Osaka, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik