Ecoutez Radio Sputnik
    Le château construit à partir des romans Cinquante nuances de Grey

    "Cinquante nuances de Grey": n'en jetez plus, la librairie est pleine!

    © Facebook / Goldstone Books
    Insolite
    URL courte
    2200

    Une librairie de Swansea, au Pays de Galles, supplie ses clients d'arrêter de faire don de leurs copies du livre "Cinquante nuances de Grey" dont ils ont envie de se débarrasser le plus vite possible.

    Il semble qu'il n'y ait pas de limite à la douleur que ce roman puisse infliger. Au début, c'était une série de best-sellers suivie d'un film qui a raflé 5 des 9 nominations aux Razzie Awards, une parodie de récompense qui distingue les pires navets de l'industrie cinématographique.

    Aujourd'hui, un nombre considérable de personnes font pression sur la librairie de charité Goldstone Books dans l'intention de se libérer de cet œuvre.

    "Nous apprécions toutes les donations, mais moins de +Cinquante nuances+ et plus de vinyle des années soixante et soixante-dix serait souhaitable", explique Phil Broadhurst, employé de la librairie, dans un entretien au Mirror. "Il y a beaucoup de gens obsédés par +Cinquante nuances de Grey+, nous avons tout le temps du monde qui nous apporte de nouvelles copies. Trop, c'est trop".

    Опубликовано Goldstone Books 10 сентября 2015 г.

    Le magasin a "littéralement des centaines" de copies du roman, à tel point que les employés ont même eu l'idée de construire un fort de "Cinquante nuances de Grey".

    Pour l'instant, pas un mot sur ce qui se passe dans une telle citadelle, mais on peut présumer que c'est plutôt du genre NSFW (Not safe for work, "Pas sûr pour le travail").

    50 Shades of Wall!

    Опубликовано Goldstone Books 10 сентября 2015 г.

    Le problème avec la série des "Cinquante nuances" tient à la production des livres: la maison d'édition Random House a utilisé une reliure spéciale qui ne permet pas de les recycler, donc pas moyen, écologiquement parlant, de libérer le monde de cette satanée romance érotique.

    Probablement qu'une solution ingénieuse d'utiliser les romans serait d'en faire un matériau de construction, comme l'ont fait les employés de Goldstone Books.

    Lire aussi:

    La plus grande librairie du monde va ouvrir à Téhéran
    "Pourquoi les Américains…" fait le buzz sur Twitter
    Davantage de Français quittent leur pays
    Tags:
    littérature, librairie, château, livres, Cinquante nuances de Grey (livre), Razzie Awards 2016, Goldstone Books, Phil Broadhurst, Pays de Galles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik