Ecoutez Radio Sputnik
    Un Russe capture un loup à mains nues pour sauver ses enfants

    Un Russe capture un loup à mains nues pour sauver ses enfants

    © Photo. life news
    Insolite
    URL courte
    4841
    S'abonner

    Ce villageois du Caucase a défendu à mains nues ses enfants contre un loup blanc affamé. Un duel entre l’homme et la bête qui s’est bien terminé, puisque l’homme a capturé le fauve.

    Dans des circonstances extrêmes, on arrive parfois à repousser ses limites afin de rester en vie. C’est ce qui est arrivé à Aslan Chaukhov, un villageois russe de 35 ans.

    Cela faisait déjà quelques jours que les habitants de Dilakovo, un village de la république russe d’Ingouchie (Caucase du Nord) se doutaient qu’un loup rodait dans les environs pour chasser leur bétail. En général, les loups ont peur des gens et ne s’approchent pas des villages, mais celui-ci était tellement affamé qu’il était prêt à tout pour trouver une proie. 

    La bête fauve est ainsi entrée dans la cour de la maison d’Aslan Chaukhov, où ses enfants jouaient paisiblement. L’homme a eu juste le temps de cacher les petits à l’intérieur et est ressorti pour faire face à l’animal.

    "Le loup était à un mètre de moi. Nous nous sommes retrouvés face à face. On se regardait dans les yeux. À ce moment précis, je me suis rendu compte que je n’avais qu’un seul choix: me battre contre lui", raconte M.Chaukhov.

    Ensuite, des voisins ont entendu des hurlements et sont venus au secours d’Aslan Chaukhov, qui avait attrapé le loup par la tête et lui enserrait le museau. L’animal a cependant mordu à plusieurs reprises le père de famille aux mains. Aslan Chaukhov est actuellement soigné pour ses blessures, mais sa vie n’est plus en danger.

    Des médecins ont conseillé à M.Chaukhov de garder le loup chez lui pour savoir si l’animal était enragé. Notre courageux villageois a donc mis son adversaire en cage et le nourrit. 

    "Des médecins m’ont recommandé de garder le loup chez moi pendant une vingtaine de jours. Je l’enverrai ensuite dans une réserve naturelle pour qu’il ne puisse plus s’approcher des gens. Pour le moment, on le nourrit. Il a bon appétit, mais il hurle très fort la nuit. Les loups vivent en meute, les siens lui manquent probablement", conclut le vaillant Russe.  


    Lire aussi:

    Le macaque Fiodor fait le buzz sur la Toile
    Ces Russes qui embauchent des chats
    Démocratie à l’ukrainienne: la vidéo venue de Hollande qui cartonne
    À 78 ans, elle soulève des haltères de 100 kg
    Tags:
    courage, enfants, animaux, loups, Caucase, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik