Insolite
URL courte
8169
S'abonner

Plus tard, les policiers ont reconnu ne pas avoir choisi le meilleur procédé pour se défaire de la drogue et ont promis de la brûler en dehors de la ville à l'avenir.

Les policiers de la ville de Te Rerenga en Nouvelle Zélande, qui brûlaient sur le territoire de leur commissariat un lot important de marijuana saisie, ont enfumé tout un quartier environnant, provoquant la stupeur de ses habitants, annonce la chaîne télévisée ABC.
Plus tard, les policiers ont reconnu ne pas avoir choisi le meilleur procédé pour se défaire de la drogue et ont promis de la brûler en dehors de la ville à l'avenir.

Le même genre d'incident s'est produit l'année passée en Indonésie. Selon l'agence Svopi.ru, les policiers de Jakarta devaient brûler trois tonnes de marijuana, saisies dans un tripot. Les policiers n'y sont pas allés par quatre chemins et ont décidé de le faire sur le territoire de leur commissariat.

Résultat: près de la moitié de la ville de Jakarta a été plongée dans la fumée. Beaucoup d'habitants ont commencé à se plaindre de maux de tête et de vertiges. Les policiers qui prenaient part à la destruction de la drogue étaient munis de masques à gaz et avaient omis de prévenir la population…

Lire aussi:

Cannabis: 59% des Français opposés à une légalisation
Un chocolat de sarrasin et de cannabis créé en Sibérie
Saisie record de 42,7 tonnes de cannabis en Méditerranée par l'Italie
Tags:
Indonésie, Jakarta, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook