Ecoutez Radio Sputnik
    Des nationalistes hindous demandent à leurs dieux d'accorder la victoire à Trump

    Des nationalistes hindous demandent à leurs dieux d'accorder la victoire à Trump

    © AFP 2019 Robyn Beck
    Insolite
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    0 382
    S'abonner

    Ils estiment que le candidat républicain à la présidentielle américaine est le seul à pouvoir combattre le terrorisme islamique.

    En Inde, les membres du groupe hindou de l'extrême droite Hindu Sena ont demandé à leur dieux d'aider Donald Trump à obtenir le poste de président américain, lit-on jeudi dans le Times of India.

    La cérémonie s'est tenue dans un parc près de l'observatoire Jantar-Mantar à New-Delhi. Le ministre du culte a apposé le tilak (une marque spéciale portée par la plupart des hindous) sur le front du politicien sur une photo. Par la suite, les hindous ont réalisé un rituel spécial en sacrifiant aux dieux des graines, des herbes et du beurre fondu.

    Les membres du groupe espèrent que Donald Trump, s'il est élu, réussira à éliminer le terrorisme islamique à travers le monde.

    "Trump est le seul à pouvoir sauver l'humanité. Ses déclarations témoignent d'une attitude sérieuse envers la lutte contre les islamistes. Il veut interdire l'entrée aux Etats-Unis aux musulmans. Afin de mettre fin au terrorisme islamique, il faut le frapper au cœur qui se trouve en Irak et en Syrie. Si Trump est élu, nous espérons qu'il se rendra pour sa première visite à l'étranger en Inde", indique  le chef du groupe Vishnu Gupta.

    Selon M.Gupta, les Indiens devraient adopter certaines idées du milliardaire américain, par exemple la construction d'un mur entre le Mexique et les Etats-Unis. Le dirigeant du Hindu Sena propose notamment de construire un mur similaire à la frontière entre l'Inde et le Bangladesh, la plupart des habitants de ce pays étant musulmans.

    Le milliardaire américain Donald Trump, favori de la présidentielle aux Etats-Unis, est connu pour ses déclarations extravagantes et ses propos antimusulmans. L'élection présidentielle américaine est prévue le 8 novembre 2016.     


    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    47% des partisans de Trump veulent faire barrage à Clinton
    Un suspense politique des plus captivants: Clinton vs Trump
    Trump, unique candidat républicain en course pour la Maison Blanche
    Tags:
    cérémonie, culte, Présidentielle américaine 2016, Hindou Sena, Donald Trump, États-Unis, Bangladesh, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik