Insolite
URL courte
3161
S'abonner

Le divorce est toujours une affaire complexe, et les besoins de chaque famille sont différents. Dans certains cas, cela signifie payer une pension alimentaire de 300 euros sous forme de pizzas.

En Italie, le juge peut autoriser qu'une pension alimentaire soit réglée avec une avalanche de pizzas. Le tribunal de Padoue (nord) a statué en faveur d'un père divorcé qui verse une pension alimentaire en pizzas, calzone et autres produits de la pizzeria qu'il gère, rapporte Il Gazzettino.

Le couple, Nicola Toso et Nicoletta Zuin, a divorcé en 2002. Pendant plusieurs années le père  payait 300 euros de pension chaque mois. Mais en 2008, l'Italie a été frappé par une profonde crise économique et le pizzaïolo, qui s'est depuis remarié et a eu trois enfants avec sa nouvelle épouse, peinait à joindre les deux bouts.

De 2008 à 2010, il offrait à son ex-femme de la nourriture gratuite au lieu des 300 euros stipulés dans leur convention de divorce.

Alors qu'un grand nombre de gens pourraient considérer des livraisons mensuelles de pizza comme une proposition alléchante, Mme Zuin, clairement lassée des pizzas, a traîné le pizzaïolo en justice, l'accusant de non-paiement de pension alimentaire et exigeant un règlement moins odorant.

Néanmoins, la juge Chiara Bitozzi a donné raison au mari: celui-ci peut désormais continuer légalement à régler sa pension alimentaire en pizzas.

Lire aussi:

Des babouins voleurs de pizza
Une illusion d'optique qui laisse perplexe les internautes
Les femmes de l'Age du cuivre préféraient les étrangers
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
pension alimentaire, produits alimentaires, relations, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook