Insolite
URL courte
6142
S'abonner

Alors que certains essaient de démontrer par tous les moyens, y compris calamiteux, que l’amitié entre un bouc et un tigre n’existe pas, nos bonnes vieilles connaissances, le bouc Timour et le tigre Amour, détruisent une fois de plus tous les stéréotypes, aussi persistants soient-ils.

Rien n'ébranle la véritable amitié: elle jette dans le cœur des racines plus profondes que le chêne le plus vigoureux dans les entrailles de la terre. Voici un bel adage qui caractérise à merveille l'amitié entre le tigre Amour et le bouc Timour. Et tant pis si certains cherchent à la noircir.

Un exemple évocateur à cet égard est l'attitude qu'a adaptée une ancienne employée du parc safari où vivent nos braves compagnons, une certaine Madame Patanovskaïa.

A l'en croire, le bouc aurait été amené chez un tigre qui ne faisait que manger tout, un mois plus tôt, si bien que le félin n'aurait eu aucun intérêt à s'acharner sur sa proie potentielle.

Et mieux encore, Mme Patanovskaïa aurait soufflé à son ancien employeur, M. Mesentsev, l'idée d'en faire une histoire à sensation.

"Le PDG du parc, Dmitri Mesentsev, s'est approprié mon idée. Personnellement, je ne cherchais pas à me mettre sur le devant de la scène. Qu'à cela ne tienne, ma présence lui est devenue trop encombrante. Quand j'ai pris congé, le tigre Amour a cassé le dos de ce pauvre bouc, si bien que celui-ci a dû subir une opération", souligne-t-elle.

De son côté, le PDG du zoo s'empresse de démentir ces propos pour le moins insolites:

"Avant que nous ne laissions entrer le bouc dans l'enclos du tigre, celui-ci n'avait pas mangé pendant au moins quelques jours. Il est à noter que même après un certain temps, le félin ne touchait pas la pauvre bête".

Concernant la "sensation", M. Mesentsev y voit une toute autre raison, assez prosaïque elle:

"Mme Patanovskaïa cherchait à obtenir chez nous le poste d'attaché de presse. Cependant, elle s'est vu refuser sa candidature. Et pour cause: elle avait des relations très tendues avec les autres employés du parc, si bien qu'elle a été obligée de donner sa démission. Autant que je m'en souvienne, elle n'a commencé à travailler chez nous que le 11 janvier 2015, tandis que les événements en question avaient eu lieu le 22 novembre 2015".

Ainsi, la seule sensation dans cette histoire est celle que voulait faire Mme Patanovskaïa. En fin de compte, c'est l'amitié qui a gagné.

Lire aussi:

Le temps d'une neige, Timour envoie Amour dormir dehors
Amour et Timour jouent au jeu du loup
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
Timour, tigre Amour, faux, amitié, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook