Ecoutez Radio Sputnik
    Des lingots d'or

    Pour gagner son premier million, il suffit de...

    © Photo. Fotolia.com/meryll
    Insolite
    URL courte
    2232
    S'abonner

    Faire beaucoup d'argent sans avoir à travailler 24 heures sur 24, ça vous dirait? Eh bien, on a une proposition pour vous: il vous suffit de lancer votre blog, et, si la chance est de votre côté, dans quelques mois vous aurez le premier million tant désiré.

    Apparemment, pour gagner une fortune, il suffirait de lancer son blog. Du moins, c'est ce qu'estime le voyageur irlandais Johnny Ward, qui a déjà visité presque tous les pays du globe.

    De son propre aveu, M. Ward compte bien "vivre sa vie avec passion", sans se contenter de moins. D'ailleurs, il semble que ses projets soient en passe de devenir réalité: âgé d'à peine 32 ans, il a déjà gagné une fortune non-négligeable grâce à ses voyages "en mode continu", ou plutôt aux articles qu'il écrit une fois de retour chez lui.

    Au total, précise la chaîne américaine CNN, Johnny Ward a visité 192 pays au cours des dix dernières années.

    "Si j'y suis arrivé, n'importe qui pourrait le faire aussi. Un jour, j'ai compris qu'il était important pour moi de suivre mes rêves et de vivre ma vie, et non pas de bosser dans une boîte 24 heures sur 24. Malheureusement, parfois j'en viens à constater que ce sont mes revenus et non pas mes voyages en tant que tels qui rendent mes histoires si attrayantes au public", raconte-il.

    Johnny Wald s'est mis à voyager en 2006, juste après avoir terminé ses études universitaires. Depuis lors, il mène son blog à succès, dont le rendement mensuel s'élève à au moins 30.000 dollars.

    Alors, quand allez-vous débuter le vôtre?

    Lire aussi:

    Au nom de la science, un inconnu lui lègue toute sa fortune…
    Quid de la fortune d’El Chapo?
    A 16 ans, ce Chinois pensait faire fortune à Dubaï en mendiant
    Tags:
    millionnaires, argent, fortune, blogueurs, voyages, Royaume-Uni, Irlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik