Ecoutez Radio Sputnik
    Pokémon GO

    Il quitte son job pour capturer tous les Pokémon

    © Flickr/ Ann&May
    Insolite
    URL courte
    0 414
    S'abonner

    Un barman de 24 ans est déterminé à traverser la Nouvelle-Zélande pour devenir le plus redoutable traqueur de Pokémon. Et il a la bénédiction de sa maman!

    Chaque matin, il remplit un flacon de café, prépare un petit-déjeuner, glisse un imper dans son sac à dos et prend le large pour la chasse aux Pokémon malgré la pluie, la grêle ou la neige.

    Tom Currie a quitté son travail à Auckland pour se lancer dans une tournée de deux mois autour du pays afin de capturer tous les Pokémon du jeu sur smartphone Pokémon Go.

    Le jeune homme a réservé 20 voyages en bus autour de la Nouvelle-Zélande, et, en moins d'une semaine, il a déjà visité six villes de l'île du Sud, capturant des Pokémon à chaque arrêt. A l'heure actuelle, il a capturé 90 des 151 Pokémon disponibles sur le jeu.

    "Je voulais vivre une aventure", a déclaré M.Currie. "J'ai travaillé pendant six ans et je cherchais désespérément une pause. Et les Pokémon m'ont donné la chance de vivre ce rêve".

    La famille de Tom "le soutient à 100%" et espère qu'il va atteindre son but:

    "Sa mamie et moi, nous ne comprenons pas ce jeu, mais je me souviens qu'il l'aimait quand il était petit", a déclaré la mère du chasseur de Pokémon citée par le Guardian.

    En outre, son voyage a suscité l'intérêt de la nation, et plusieurs sociétés de transport ont contacté le jeune homme pour lui offrir de l'emmener dans les régions reculées du pays à la chasse aux Pokémon rares.

    Pokemon GO est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée où les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

    Lire aussi:

    Aux USA, un homme a tiré sur des joueurs de Pokémon Go
    "Des services de renseignement peuvent contrôler Pokémon Go"
    Quand les Pokémon s'invitent... au Musée de l'Holocauste
    Tags:
    travail, Pokemon Go, Auckland, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik