Insolite
URL courte
18351
S'abonner

Rassurez-vous, la ration des militaires des forces spéciales russes ne contient pas de vodka. Ils se nourrissent, par contre, de cervelle de porc.

n Américain s'est procuré un échantillon de ration quotidienne octroyée à un militaire des forces spéciales russes déployé en montagne. L'homme a été si étonné et impressionné par son contenu, qu'il a décidé d'en faire une vidéo.

"Il est difficile de courir dans les montagnes, voilà pourquoi la ration quotidienne d'un soldat des forces spéciales russes contient 5.000 calories. Tout cela est emballé +à la Ikea+, dans une boîte de la taille d'un vieux MacBook", a-t-il plaisanté.

Mais qu'y a-t-il donc à l'intérieur?  Un peu de patience et vous serez récompensés.

"60 grammes de sucre, des lingettes antiseptiques, cinq barres de chocolat, des comprimés de purification d'eau, des vitamines, deux chaudières sans flamme, une barre de noix et une d'abricots, du thé et du café, de la gelée de pomme, des saucisses, une kacha (gruau de sarrasin) avec du bœuf, de la goulasch de bœuf avec des pommes de terre, cinq paquets de biscuits, du jus de cerise, du chocolat à tartiner aux noix, trois paquets de muesli" Mais il y a plus étrange. Voulez-vous vraiment le savoir?

"Du pâté de foie de porc et de la pâté de cervelle de porc." Voilà donc où se cache la force mythique des soldats russes!

Cependant, d'autres internautes ont écrit dans les commentaires qu'ils s'attendaient à y retrouver également de la vodka.

En fait, le repas des militaires des forces spéciales russes ne comprend ni vodka ni caviar. Seulement de la cervelle de porc. Pour les vrais soldats.

Lire aussi:

Un championnat des orpailleurs se déroule en Russie
Le jour où Vladimir Poutine s'est mis à aimer faire du chat
Le biéroduc brugeois, ça vous tente?
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
ration quotidienne, kacha, soldats, repas, forces spéciales, alimentation, militaires, nourriture, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook