Insolite
URL courte
0 311
S'abonner

Comment peut-on refuser le bisou de son boss? Il faut poser cette question à Mike Pence, un colistier qui, évidemment, ne s'attendait pas du tout un tel geste d'affection de la part de Donald Trump.

Quand Donald Trump est monté sur scène mercredi après le discours du gouverneur Mike Pence, il a essayé d'embrasser le front de son colistier. Devant l'expression gênée de ce dernier, il n'a plus su que faire, les lèvres du milliardaire s'étant approchées dangereusement du visage de M. Pence…

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour qu'une armée de tweets sarcastiques n'arrive sur la Toile.

Excusez-moi, M.Trump, je pense que le gouverneur Mike Pence tentait d'interdire cela en Indiana.

Il fait un pas lors de votre premier rendez-vous, mais tu n'en veux pas.

Oh, ce bisou… Donald Trump va-t-il finir par faire de Mike Pence sa quatrième épouse?

C'est vraiment délicieux.

Waouh. Pence ne voulait pas de ce bisou. Le vieux Trump s'est rebellé et il semble qu'il a des sentiments envers Mikey Boy.

Les internautes ont même créé une page "Trump's kiss" (Bisous de Trump) sur Twitter et certains de ses messages sont vraiment hilarants.

Je pense à toi, Mike Pence.

Bons baisers, Mikey.

Le gouverneur de l'Indiana Mike Pence a formellement accepté le 15 juillet l'investiture de candidat républicain à la vice-présidence pour l'élection de novembre.

Lire aussi:

Une parodie japonaise de Donald Trump qui déchire
Trump lance un site sur les "dix tromperies légendaires de Clinton"
Quand Clinton et Trump s’écharpent pour une histoire de t-shirts
Tags:
bisous, embarrassment, amour, Mike Pence, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook