Insolite
URL courte
0 81
S'abonner

La police militaire canadienne a décidé d'interdire le jeu Pokémon Go sur les bases militaires du pays suite à l'arrestation de plusieurs joueurs sur trois bases militaires situées dans les provinces de la Nouvelle-Ecosse et du Ontario.

Les forces armées canadiennes ont prévenu les adeptes civils et militaires du jeu Pokémon Go qu'ils n'ont pas le droit de chasser les Pokémon sur le territoire des bases militaires ou de toute autre zone propriété de l'armée, rapporte la chaîne CTV.

Cette directive a été prise suite à des interpellations de joueurs par la police militaire canadienne sur le territoire de trois bases situées dans les provinces de la Nouvelle-Ecosse et du Ontario ces derniers jours. 

Pokémon Go
© AFP 2019 Sophia Kembowski

"Pour des raisons de sécurité, les joueurs doivent s'abstenir de tentatives d'entrer dans les établissements militaires sans autorisation afin de chercher des Pokémon", a déclaré la porte-parole de la base militaire de Halifax (Nouvelle-Ecosse) Natasha Leduk. Les joueurs qui enfreignent la directive sont passibles "d'une amende voire d'une arrestation".

Pokémon Go est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée où les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémon, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

Lire aussi:

Des ados français à l'assaut d'une gendarmerie... en quête de Pokémon
Les Pokémon sont-ils les bienvenus en Iran?
Une Canadienne tire sur des dizaines de chasseurs de Pokémon
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
jeu, interdiction, défense, base militaire, Pokemon Go, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook