Ecoutez Radio Sputnik
    Un ancien centre commercial US se transforme en…  48 apparts!

    Un ancien centre commercial US se transforme en…48 apparts!

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    Insolite
    URL courte
    5135
    S'abonner

    Avez-vous jamais rêvé de vous enfermer dans un centre commercial lorsque vous étiez enfant? Sachez que vous pouvez désormais y élire domicile, si vous êtes basés dans l’Etat de Rhode Island aux Etats-Unis.

    Le plus ancien centre commercial américain, "The Arcade providence", dont la construction remonte à 1828, a été transformé en immeuble résidentiel composé de 48 petits lofts à prix modérés. Le centre commercial était abandonné depuis la fin du XXe siècle. Réhabilité grâce à un investissement de sept millions de dollars, il doit son retour en grâce à l'Association des architectes du nord.

    Le prix minimal pour louer un loft dans cette résidence est de 500 dollars par mois (la surface varie entre 20 à 75 mètres carrés). A ce prix, les résidents peuvent louer un appartement composé d'une chambre, d'une cuisine, d'une salle de bain avec douche, meublé et doté d'une pièce de rangement. Les appartements ne sont pas équipés de cuisinière, car ces logements sont destinés aux personnes qui mènent une vie active, mais ils peuvent manger dans les restos fraîchement réaménagés qui se situent au rez-de-chaussée et partager un salon pour le repos. Il y a aussi une blanchisserie, un local à vélo et un parking commun de l'autre côté de la rue.

    Etes-vous intéressés?

    Voici à quoi ressemblait le centre commercial avant d'être réhabilité:

     

     

    Lire aussi:

    Dur dur de se loger à Moscou? Et les appartements hantés?
    Paradis flottant: un couple canadien s'est construit une île-maison
    C'est prouvé: plus une maison est riche, plus elle attire de bestioles
    La maison de Gulen en Turquie sera transformée en toilettes publiques
    Autriche: la maison où est né Hitler sera-t-elle démolie?
    Tags:
    immeuble, maison, logement, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik