Ecoutez Radio Sputnik
    Cosaques de Stavropol vs Pokémons: qui aura la victoire?

    Cosaques vs Pokémons: qui aura la victoire?

    © Photo. capture d`écran:Youtube
    Insolite
    URL courte
    101043112

    Les cosaques de Stavropol se sentent prêts à combattre les monstres qui ont envahi le monde. Il s’agit, bien évidemment, des Pokémons que les fans de ce jeu chassent jour et nuit, presque sans relâche, dans le monde virtuel.

    Les cosaques du kraï de Stavropol (sud de la Russie) se sont prononcés contre le jeu virtuel Pokémon Go en Russie. Selon le chef de la communauté des cosaques de Mikhaïlovsk, Andreï Vorontsov, ces derniers vont mener des opérations préventives contre le jeu.

    Auparavant, à Stavropol, une telle opération a déjà eu lieu, dans le cadre de laquelle les cosaques ont appelé les habitants de la ville à refuser Pokémon Go et leur ont expliqué les effets négatifs de ce jeu.

    "Je suis sûr qu'il faut interdire ce jeu en Russie", affirme le chef cosaque, Andreï Vorontsov.

    "Des opérations préventives contre la dépendance au jeu sont constamment menées, c'est un des projets actuels que l'on peut comparer avec la réhabilitation et la réinsertion sociale des gens dépendants à l'alcool et à la drogue. Nous informons les gens que cette addiction est aussi dangereuse que la dépendance à la drogue", fait remarquer M. Vorontsov.

    Selon lui, n'importe quel jeu, Pokémon Go compris, peut représenter un danger car l'homme échange sa vie réelle pour le virtuel. Le chef cosaque a également fait savoir que la chasse aux Pokémons pouvait faire le jeu des services spéciaux étrangers.

    "Il y aura d'autres jeux auxquels des gens seront accros. Je mène ce projet et je n'y vois rien de mal. La réaction des jeunes est différente, certains le prennent mal, mais cela dépend", conclut M.Vorontsov.

    Il nous reste à nous poser des questions, les cosaques, inquiétés par l'addiction de certains à ce jeu, réussiront-ils leur combat contre la dépendance au virtuel?

    Pokémon Go est un nouveau jeu vidéo pour smartphones qui gagne rapidement en popularité. Il est fondé sur la technologie de la réalité augmentée. Contrairement aux jeux classiques, pour combattre les adversaires virtuels, les joueurs doivent explorer le monde réel. On peut chercher et attraper de nouveaux Pokémons, prendre part à des duels avec d'autres joueurs dont les emplacements sont montrés sur la carte virtuelle de l'application, etc.

    Pourtant, des experts préviennent que le jeu peut entrainer des vols ou des atteintes à l'intégrité dans le monde réel. Les banques russes ont même proposé à leurs clients fans du jeu d'assurer leurs dommages physiques.

    Lire aussi:

    Une Américaine a crochété des Pokémons pour les fans du jeu
    Un chasseur de Pokémons tué par balle à San Francisco
    Il fait le tour du monde pour attraper (vraiment) tous les Pokémons
    Tags:
    addiction, jeu, réalité virtuelle, Pokemon Go, Stavropol, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik