Insolite
URL courte
374
S'abonner

Deux détenus indiens ont retrouvé la liberté après avoir fabriqué un fausse autorisation de sortie de prison.

Deux potes prisonniers, Mohammed Lukman Shaikh, 48 ans, et Bashir Mulla, 62 ans, ont fait semblant d'embaucher un faux avocat et de disposer d'une signature de faux garants afin de saisir la cour de la ville indienne de Thane avant d'être libérés sous caution, rapporte l'agence Sputnik

Ensuite, ils ont contrefait la signature de l'inspecteur en chef de la police M. Kaarkar et d'un collègue inexistant afin de certifier que l'identité des garants avait été vérifiée. L'inspecteur a confirmé que les deux malfaiteurs sont actuellement en fuite. C'est seulement un mois après la libération tout à fait réelle qu'un employé de la cour, M. Sanap, a découvert leur fuite lors de la vérification des archives.

M. Sanap était au courant que les deux criminels n'avaient pas le droit de sortir vu que les signatures des garants en étant à l'étape de l'examen. De plus, l'un des papiers était signé par une certain RS Patil, qui n'a jamais été dans l'équipe d'inspecteurs de police de M. Karkaar.

La liberté s'avère la chose la plus réelle dans cette affaire.

Lire aussi:

Des faussaires terroristes interpellés à Bruxelles
En Inde, la révolte des Intouchables gronde
L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
faussaire, délivrance, avocat, signatures, prison, Thane, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook