Ecoutez Radio Sputnik
    Giant Mushroom Cloud Over Siberia From Thunderstorm

    Une bombe nucléaire aurait-elle explosé en Sibérie? On y croirait presque! (VIDEO)

    © Instagram: khsy_20_
    Insolite
    URL courte
    35102223

    Un impressionnant nuage d’orage a laissé les résidents d'une ville sibérienne perplexes: ils se sont même demandé s'il ne s'agissait pas d'une bombe nucléaire…

    Les habitants de la ville de Kemerovo, qui se trouve à l'ouest de la Sibérie, ont commencé à poster des photos sur lesquelles on peut distinguer des traces de ce qui ressemble à une explosion nucléaire: un immense nuage en forme de champignon sur un fond bleu azur.

    La formation d'un tel cumulus est très rare et se produit lorsqu'un orage devient si fort qu'il atteint des hauteurs très élevées, ce qui provoque le déplacement de nuages du fait des rafales de vent. Les habitants de Kemerovo, hébétés, ont cru qu'il s'agissant d'une véritable explosion nucléaire sur une mine de charbon dans la région du Kouzbass. Certains locaux, moins naïfs, ont bien ri à la vue de cette impressionnante masse nuageuse.

    Ядерная война сегодня в Чусовитино. #kemerovoinsta #кемеровоинста #kemerovo #кемерово

    Фото опубликовано Кемерово | Kemerovo (@kemerovo_insta) Авг 27 2016 в 9:29 PDT

    "Aujourd'hui, guerre nucléaire à Chusovitino."

    Un autre utilisateur a présenté une interprétation complétement différente de ce spectacle météorologique:

    "Peut-être que cela annonce une bonne saison des champignons. Il est temps de les chercher! C'est tellement beau!"

    Les services d'urgence locaux ont rapporté avoir reçu un grand nombre d'appels de la part d'habitants effrayés par une vision aussi apocalyptique.

    Lire aussi:

    Orage à Moscou: l'Apocalypse sous nos yeux (Photos)
    Belgique: l'approche d'un orage

    Lire aussi:

    Une tour-nuage gigantesque s’abat sur Novossibirsk
    Les champignons, ancêtres d'Internet?
    Apocalypse dans le ciel suédois
    Tags:
    nuages, orage, nucléaire, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik