Insolite
URL courte
1183030
S'abonner

La lauréate du concours Miss Monde du Japon a provoqué de vives critiques sur la Toile.

La nouvelle Miss Monde Japon 2016 Priyanka Yoshikawa a été tout de suite taclée sur Twitter par ses compatriotes pour ses traits "non japonais", son père étant d'origine indienne.

​"Une Japonaise en couple avec un étranger produit des enfants aux visages sales. La nouvelle Miss Japon est une Asiatique des plus dégoûtantes", hurle un des internautes locaux.

Pour sa part, Mlle Yoshikawa n'a pas tardé à répondre, expliquant être fière de ses racines et précisant toutefois que cela ne disait en rien qu'elle n'était pas Japonaise.

Ariana Miyamoto, lauréate du concours 2015, a également essuyé de nombreuses critiques de la part des citoyens du Japon qui estimaient qu'elle était "insuffisamment japonaise" aux racines africaines. "Trop de sang noir pour pouvoir se dire Japonaise", s'est exclamé un des internautes les plus acharnés.

L'élection Miss Monde Japon constitue une étape nationale du concours mondial annuel Miss Monde, dont la finale se tiendra en décembre 2016 "chez" un certain Donald Trump, à Washington.

Lire aussi:

Reines de beauté: les Miss Monde au fil du temps
Cette gendarme argentine qui rêve de devenir Miss Monde
Spécial Miss Russie... Flash back sur les 10 dernières années
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
métissage, compatriotes, racines, internautes, critiques, Twitter, Miss Univers 2015, Atiana Miyamoto, Priyanka Yoshikawa, Donald Trump, Washington, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook