Ecoutez Radio Sputnik
    Alaskan Malamute

    Acheter huit iPhone 7… pour les offrir à son chien

    © Flickr/ Melissa Sundman
    Insolite
    URL courte
    16214
    S'abonner

    Sans l’ombre d’un doute, Coco le malamute d'Alaska, qui habite en Chine, est le chien le plus choyé du monde. Il est à coup sûr le seul chien du monde qui a huit iPhone 7 et deux Apple Watch. Sinon le seul être vivant sur cette planète…

    Wang Sicong, 28 ans, fils de Wang Jianlin, l’homme d’affaires chinois le plus riche, a acheté huit iPhone 7 pour son malamute de l’Alaska baptisé Coco, relate le journal britannique The Daily Mail.

    Au premier jour des ventes du nouveau portable d’Apple en Chine, des photos du chien avec ses boîtes d’iPhone 7 ont été publiées sur le compte du chien sur le réseau social chinois Weibo. Dans leurs commentaires, les internautes ont supposé que son maître les offrait ou les proposait en loterie, mais le principal intéressé n’a pas dévoilé de détails.

    Ce n’est pas la première fois que Coco reçoit de tels cadeaux. En mai 2015, Wang Sicong a offert deux Apple Watch dont le prix s’élève à 12 000 dollars pièce et un sac rose Fendi.

    « Regardez mes nouvelles montres! Je devrais avoir quatre montres pour mes quatre longues pattes, mais ça me semblait un peu clinquant, alors je me suis contenté de deux, ce qui sied tout à fait à mon statut », lit-on dans un message sur Weibo accompagnant une photo montrant le chien avec ses Apple Watch.

    Wang Sicong est un des hommes d’affaires chinois les plus riches âgés de moins de 30 ans. Il a fait ses études à Singapour et à Londres et est le seul fils de Wang Jianlin, l’homme d’affaires le plus riche de Chine, dont la fortune s’élève à 24,2 milliards de dollars.

    Lire aussi:

    Oups: un slogan aux airs de pénis pour l’iPhone 7 à Hong Kong
    L'iPhone 7 fait dégringoler les actions d’Apple
    Un humoriste convainc des fans d'Apple que leur iPhone est un nouvel iPhone 7
    Tags:
    richesse, chiens, insolite, iPhone 7, Wang Sicong, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik