Insolite
URL courte
392
S'abonner

Un pot d'argile découvert par des archéologues dans le Jutland recèlerait les secrets d’un cuisinier malheureux.

L'archéologue Kaj Rasmussen du Musée de Silkeborg a été très heureux de découvrir un pot de l'Âge de bronze extrêmement bien conservé dans ce qui était autrefois une mine à ciel ouvert. Mais sa joie a encore bondi quand il a découvert que le pot gardait les restes d'une substance brûlée dans son intérieur.

​« Normalement, vous trouvez des dépôts noirs dans les restes de pots qui sont généralement des fragments carbonisés de blé ou de graines. Mais là, nous avons trouvé une croûte blanc-jaune que nous n'avions jamais vue auparavant », a déclaré M. Rasmussen, cité par The Local.

L'équipe a procédé à une analyse et a été surpris d'apprendre que la matière était probablement de la graisse bovine.

Les chercheurs ont sans doute découvert le résultat d'un échec de cuisson vieux de 3 000 ans.

La graisse pourrait être le produit de traces de caillés utilisés lors de la production de fromage dur traditionnel. Il a été brûlé et devait avoir une odeur terrible, et c'est pour cela que le pot a été jeté dehors, ce qui lui a permis de se conserver à merveille.

Lire aussi:

Il y a 3.000 ans du cannabis et des psilocybines ont été utilisés pour opérer le crâne
Un squelette humain vieux de 2 000 ans découvert dans une célèbre épave antique
Des archéologues ont découvert un autre crâne d'"extraterrestre"
La Sardaigne, l'Atlantide enfin retrouvée?
Tags:
fromages, archéologie, Danemark
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook