Ecoutez Radio Sputnik
    Les chats de l'île japonais d'Aoshima

    Les Vikings embarquaient des chats sur leurs drakkars

    © REUTERS / Thomas Peter
    Insolite
    URL courte
    23402
    S'abonner

    Alors qu'ils passent aujourd'hui leur temps à ronronner dans les lits de leurs maîtres, il y a des siècles, les petits félins naviguaient de continents en continents avec les Vikings. Tel est le résultat fascinant d'une récente étude. Incroyable, mais vrai!

    Une récente étude de l'institut Jacques-Monod à Paris montre qu'on se trompait en considérant les Vikings comme des hommes durs, car ces navigateurs scandinaves embarquaient des chats sur leurs drakkars non seulement pour les mêmes raisons que les agriculteurs, car il y avait énormément de rongeurs sur les bateaux, mais aussi par amitié.

    Le fait d'entreposer de grandes réserves de graines attire les rongeurs et le chat devient, du coup, un allié apprécié des humains.

    ​Les premiers marins ont sans doute rapidement saisi, eux aussi, l'avantage d'avoir des chats à bord, pour éloigner les rats des réserves de nourriture. En outre, un rongeur sur un bateau signifie cordes rongées, et l'unique solution était les chats, mais les Vikings le faisaient sans doute aussi par amitié.

    Ainsi, un humain a été enterré avec un chat il y a 9 500 ans sur l'île de Chypre. L'« amitié » remonte donc au moins aux débuts de l'agriculture, c'est ce que tend à confirmer une analyse des génomes de 209 squelettes de chats vieux de 200 à 15 000 ans et dispersés entre l'Afrique, l'Europe et le Proche-Orient.

    Selon l'analyse de l'institut parisien, il y aurait eu deux vagues migratoires de chats.

    La première a accompagné les premières communautés agricoles au Proche-Orient, il y a environ 10 000 ans.

    Puis, des milliers d'années plus tard, d'autres chats auraient « peuplé » l'Europe, l'Asie et l'Afrique à partir de l'Égypte, en naviguant de continents en continents avec les Vikings, et des ossements de chats retrouvés dans un ancien camp Vikings au nord de l'Allemagne l'attestent.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les chats d'un musée chinois touchent le cœur des visiteurs et internautes
    Les chats bien plus intelligents qu’on ne le pensait
    Une plage pour chats dans le top 10 des sites touristiques sardes
    Tags:
    drakkar, Vikings, chats, Institut Jacques-Monod de Paris, Afrique, Chypre, Proche-Orient, Egypte, Europe, Paris, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik