Ecoutez Radio Sputnik
    Le Transsibérien

    Le Transsibérien a 100 ans

    CC BY 2.0 / Boccaccio1 / Trans Siberian
    Insolite
    URL courte
    3640
    S'abonner

    Le 5 octobre 1916, le dernier tronçon du Transsibérien, le pont enjambant l’Amour, a été ouvert à la circulation dans la ville de Khabarovsk. Ce pont de 2 568 m de long, le plus grand d’Eurasie à l’époque, a été baptisé de Miracle de l’Amour.

    1. 9 288,2 km de long

    La voie ferrée transsibérienne est la plus longue du globe. Elle relie la gare de Yaroslavl à Moscou et la gare de Vladivostok sur 9 288,2 km.

    9 288,2 km de long
    © Wikipedia /
    9 288,2 km de long

    2. 25 ans pour achever la construction

    ​La construction de la Grande voie de Sibérie (tel est le nom historique du Transsibérien) a commencé en mai 1891 près de Vladivostok. Le futur empereur Nicolas II, âgé à l'époque de 23 ans, a posé la première pierre de la gare. La construction de cette œuvre magistrale fut terminée en 1916 avec l'ouverture du pont sur l'Amour à Khabarovsk.

    Nicolas II, âgé à l'époque de 23 ans, a posé la première pierre de la gare
    © Wikipedia /
    Nicolas II, âgé à l'époque de 23 ans, a posé la première pierre de la gare

    3. Le Transsibérien a relié la Russie européenne avec la Sibérie et l'Extrême-Orient

    La ligne traverse huit fuseaux horaires sur le territoire de deux continents : l'Europe (19,1% de la longueur totale) et l'Asie (80,9%). Elle passe par 11 régions, cinq territoires, deux républiques, une région autonome, 88 villes et 16 grands fleuves et rivières.

    4. Le Transsibérien moderne

    Aujourd'hui, le Transsibérien est une ligne électrifiée à deux voies dotée d'équipements modernes de gestion, d'informatisation et de communication. Il figure en tant que trajet prioritaire entre l'Europe et l'Asie dans les projets des organisations internationales comme la Commission économique des Nations unies pour l'Europe, la Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique et l'Organisation pour la coopération des chemins de fer.

    5. Six jours pour parcourir le trajet

    Le train N1/2 « Russie » parcourt le trajet entre Moscou et Vladivostok en six jours (124 h 10 m).

    Le train N1/2 « Russie »
    Le train N1/2 « Russie »

    6. Crucial pour l'économie

    Le Transsibérien joue un rôle crucial pour le développement économique et social du pays. Il passe par les régions réalisant 65% de l'extraction du charbon, 20% du raffinage de pétrole et 25% de la production de bois d'œuvre.

    7. Débouche sur l'ouest et l'Europe

    A l'est, le Transsibérien débouche sur les réseaux ferroviaires de Corée du Nord, de Chine, de Mongolie et du Kazakhstan et à l'ouest, les ports russes et les postes de passage frontaliers lui ouvrent l'accès aux pays européens. En 2015, 113,1 millions de tonnes de fret ont été transportés par la voie ferrée dans le cadre des opérations d'export-import et de transit.

    8. L'avenir du Transsibérien

    Un nouveau projet de développement de l'infrastructure ferroviaire du polygone orientale (voie ferrée Baïkal-Amour et Transsibérien) a été lancé en 2013 sur ordre du président de Russie et du gouvernement. Sa réalisation en 2020 permettra aux entreprises russes de transporter 66 millions de tonnes de fret supplémentaires et contribuera à l'essor de la production industrielle, à la création de nouveaux emplois et au développement stable de la Sibérie et de l'Extrême-Orient russe. Au total, 562 milliards de roubles (environ 8 milliards d'euros) seront investis dans le projet.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Quand une ligne de chemin de fer coûte 16 mds USD à cause de vaches
    La Chine construira une ligne de chemin de fer entre Pékin et Moscou
    Voie ferrée Pékin-Moscou: un projet chinois de 211 mds EUR
    Tags:
    voie ferrée Baïkal-Amour, Transsibérien, Commission économique et sociale pour l'Asie et le Pacifique, Commission économique des Nations unies pour l'Europe (CEE), Nicolas II (empereur russe), Eurasie, Extrême-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik