Insolite
URL courte
1242
S'abonner

Le cas de la chatte Little Kitty pourrait dynamiser l’industrie de production de marijuana à des fins thérapeutiques.

Percluse d'arthrite, une chatte tigrée âgée de 12 ans s'est vue prescrire un remède inattendu de marijuana par sa maîtresse, Lisa Mastramico, après une visite de celle-ci à une réunion Women Grow du groupe d'entrepreneurs liés au marché du cannabis.

« Rendre "stone" mon chat n'était pas mon objectif premier », a confié Mme Mastramico, qui est directrice d'une chaîne de télévision à Long Beach en Californie.

De ce fait, Little Kitty a obtenu sa carte médicale de marijuana pour acheter des gouttes contenant du cannabis. Souffrant d'arthrite, le félin s'isolait de plus en plus et semblait déprimer. Mais tout a changé depuis : la bonne humeur est revenue, le chat arrête de se cacher et commence à jouer avec l'autre chat de la maison, prénommée Valentine.

Les maîtres d'autres animaux malades témoignent des mêmes effets salutaires du cannabis non seulement pour les chats, mais aussi pour les chiens, les cochons, les chevaux et bien d'autres.

La vente de marijuana pour soulager les douleurs des animaux domestiques est toujours interdite aux USA, même si elle est légalisée dans certains États, dont l'Alaska, l'État de Washington et l'Oregon. Tandis que l'usage thérapeutique est autorisé dans 12 autres États.

Même si le cannabis ne soigne pas la maladie, il apaise les douleurs et permet de décompresser, c'est prouvé par la science.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Enfin, c’est prouvé: les chats ne sont pas paresseux!
Miaou! Voici la réalité virtuelle pensée… pour les chats
Le plus riche banquier britannique devenu baron de la drogue?
Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Tags:
chats, maladies, marijuana, cannabis, Oregon, Washington, Alaska, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook