Insolite
URL courte
4126
S'abonner

Une trouvaille qui ressemble à une blague infantile, mais qui donne en même temps la chair de poule.

À Albuquerque (Nouveau-Mexique, États-Unis), des sapeurs ont retrouvé non loin d'une école primaire une capsule de temps posée en 1968, annonce jeudi le site Paleofuture.

La plupart des lettres laissées à l'intention des générations futures étaient rédigées par des enfants qui racontaient traditionnellement leurs émissions de télévision préférées et leurs goûts musicaux. Or, un message se distinguait de tous les autres et disait : « On se reverra, les sauvages ».

« Je suis mort. Je vais à l'école Montgomery. C'est l'ancien nom de l'école. Je suis né en 1900 (…). Mon hobbit préféré est de faire peur à la police. Je fais de la guitare. C'est une planche à cordes, si vous l'ignorez. J'ai 10 ans. On se reverra, les sauvages », indique le message signé Greg Lee Youngman.

Or, l'identité du jeune auteur de la lettre n'a pas été établie. La presse locale ne mentionne ni ce nom, ni qui que ce soit qui « aimait faire de la guitare et effrayer la police ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Un bateau fantôme intrigue les internautes
Bienvenue sur l’île la plus terrifiante du monde!
Cette boutique mexicaine cache-t-elle un terrible secret?
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Tags:
fantôme, message, lettre, enfants, Nouveau-Mexique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook