Ecoutez Radio Sputnik
    Monica Bellucci

    Les femmes à forte poitrine déclarent la guerre à Vogue

    © Photo: East News/Warner Brothers/courtesy Everett Collection
    Insolite
    URL courte
    40369
    S'abonner

    Les femmes à forte poitrine ont «déclaré la guerre» au magazine Vogue après que l’édition a affirmé que le décolleté était passé de mode.

    Paru dans le numéro de novembre de Vogue, l'article de Kathleen Baird-Murray — «Desperately Seeking Cleavage» (À la recherche désespéré du décolleté, ndlr) ˗ ne pouvait pas passer inaperçu. En cause  : sa déclaration audacieuse selon laquelle le décolleté ne serait plus à la mode, les mannequins mettant de plus en plus en avant leurs épaules, leur abdomen et leurs jambes.

    Les couturiers, poursuit-elle, se penchent davantage sur le confort de leurs clientes, alors que ces dernières préfèrent les pulls à col roulé au décolleté échancré.

    Indignées, les femmes à forte poitrine ont déclaré une véritable «  guerre  » au magazine, ce qui n'a pas tardé à faire le buzz sur les réseaux sociaux.

    «  Ainsi, Vogue affirme carrément qu'une silhouette comme la mienne est passée de mode. Que dire des gens qui ne peuvent pas se passer d'un décolleté  ?  »

    «  Vogue prétend que la poitrine n'est plus à la mode. Les mecs, vous ne pigez rien au corps humain.  »

    «  Sérieux  ? Toutes les silhouettes seront toujours à la mode. Arrêtez de nous frustrer, les filles  »

    «  Faites mieux que ça. Penchez-vous sur les vêtements et non pas sur le fascisme corporel. Les seins ne sont pas des accessoires.  »

    «  Désolé, le décolleté ne sera JAMAIS passé de mode…  »

    «  C'est stupide. Le décolleté sera toujours "in". À mon avis, quelqu'un avec des petits seins cherche tout simplement à promouvoir ses propres intérêts.  »

    «  Vogue affirme que le décolleté n'est plus à la mode. Je baisse les yeux. Permettez-moi de ne pas être d'accord.  »

    Sous le feu des critiques, Mme Baird-Murray a tant bien que mal essayé de justifier sa prise de position  :

    «  Juste pour être claire. Dans mon article, il ne s'agit pas d'une taille de poitrine, qu'elle soit grande ou petite.  Je souligne que les couturiers créent de nos jours des vêtements plus naturels, plus confortables… et se penchent davantage sur d'autres zones érogènes que la poitrine.  »

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les femmes ordinaires, nouveaux modèles de Vogue en Grande-Bretagne
    Vogue retouche ses modèles pour représenter les sportifs paralympiques
    Un mannequin de 100 ans dans les pages de Vogue
    Tags:
    seins, femmes, féminisme, Vogue
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik