Ecoutez Radio Sputnik
    Whisky

    Une île, deux pays: tempête dans un verre de whisky

    © Photo. pixabay
    Insolite
    URL courte
    8140
    S'abonner

    Depuis plus de 30 ans, le Danemark et le Canada sont en conflit pour la possession d'une île minuscule, sans aucune ressource naturelle apparente et totalement inhabitée. L’argument principal du litige est une bouteille de whisky. Mais pas seulement...

    Les gouvernements du Danemark et du Canada ne sont toujours pas en mesure de résoudre le litige territorial concernant l'île inhabitée de Hans située à proximité du Groenland au centre du détroit de Nares. Cependant, la rivalité entre les deux pays a une origine pour le moins insolite.

    En 1973, le Canada et le Danemark ont échoué à établir la frontière sur le détroit de Nares en raison de l’île contestée. En 1984, des troupes canadiennes sont arrivées sur l’île pour y planter le drapeau national et y ont laissé une bouteille de whisky canadien. 

    ​Peu après, le ministre danois chargé des affaires du Groenland a remplacé les symboles canadiens par le drapeau danois et une bouteille de schnaps. En outre, il a laissé une note qui disait: « Bienvenue sur l'île danoise !» Puis les Canadiens et les Danois se sont rendus de temps en temps sur l'île pour remplacer les symboles laissés par leurs voisins. 

    ​Le litige territorial entre le Danemark et le Canada se poursuit depuis des décennies. Cette petite île rocheuse et inhabitée ne représente aucun intérêt en elle-même, mais le pays qui prouvera sa prétention à l’île de Hans prendra le contrôle du détroit, ce qui réduira considérablement la route maritime pour les navires traversant l'Arctique et permettra de gagner des millions de dollars. Cela est d’autant plus important qu’en raison du réchauffement climatique, la couche de glace du détroit fond graduellement.

    En 2005, le Canada et le Danemark se sont entendus sur la définition du statut de l'île, mais les choses n’ont pas beaucoup avancé depuis. En 2015, dans l’espoir de contribuer aux négociations, deux chercheurs ont proposé d’en faire une « copropriété », c’est-à-dire que l’île soit sous deux drapeaux… et sous deux bouteilles.

     

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Se faire voler une barre de chocolat, ça peut rapporter gros!
    Mannequin Challenge: le nouveau défi qui conquiert Internet
    Quand les animaux jouent des tours de cochon aux hommes
    27 ans pour aller à Saint-Pétersbourg… en avion!
    Tags:
    îles contestées, Danemark, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik